Science

Grenoble attractif pour les nouvelles énergies et les écotechnologies

fDI Intelligence mesure l’attractivité des villes et des territoires à partir de divers paramètres : potentiel économique, conditions et coût de travail, qualité des infrastructures. La classement prend en compte 294 villes et 148 régions. La métropole iséroise figure au troisième rang des villes européennes de 100.000 à 350.000 habitants (Small European Cities of the Future) pour sa stratégie d’attractivité vis-à-vis des investisseurs étrangers une progression de deux places par rapport au résultat obtenu en 2014.

Pour Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes-Métropole ”  ce classement démontre une fois de plus l’attractivité de la région grenobloise, notamment autour de la filière numérique, des nouvelles énergies, des technologies médicales ou encore des écotechnologies. Il renforce notre volonté de construire la ville de demain en faisant de Grenoble-Alpes Métropole la métropole de la transition énergétique. ». Yannick Neuder, président de l’AEPI et vice-président d’Auvergne-Rhône-Alpes, déclare : « C’est une double satisfaction pour moi, en tant que vice-président d’Auvergne-Rhône-Alpes et président de l’AEPI, de trouver dans ces résultats la confirmation de l’attractivité de la métropole grenobloise, du département de l’Isère et de la Région. Nous devons en grande partie ce podium à l’innovation, aux universités de notre région et aux entreprises qui irriguent le développement économique de nos territoires  ».

Plus d’infos :  www.fdiintelligence.com

VOIR AUSSI