Risques sanitaires

Intoxication au désherbant Lasso : Monsanto condamné en appel à Lyon

La société Monsanto a été condamnée pour la troisième fois par la Cour d’appel de Lyon pour n’avoir pas assez informé sur les précaution à prendre avec le désherbant Lasso. Un agriculteur, Paul François, qui avait inhalé de manière répétée le produit mène une action en justice depuis douze ans.

La société a été condamnée sur le fondement de « la responsabilité du fait de produits défectueux ». Les juges ont retenu le défaut d’information sur l’étiquette et le non-respect du devoir de vigilance de la part du fabricant. « Les connaissances techniques (de l’utilisateur) à les supposer avérées, ne pouvaient pallier le manque d’informations sur le produit et ses effets nocifs, un exploitant agricole n’étant pas un chimiste », a ajouté la Cour.

La Cour n’a pas statué sur  des dommages et intérêts, mais a condamné Monsanto à verser 50.000 euros de frais d’avocat à Paul François. Ce dernier appelle les politiques à « prendre leurs responsabilités » concernant l’utilisation des pesticides.

 

VOIR AUSSI