Mobilité

La CNR déploie le corridor rhodanien de recharges électriques

Le projet porté par CNR d’un réseau d’infrastructures de recharge rapide pour véhicules électriques sur le territoire rhodanien a été reconnu de dimension nationale par décision du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et du ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, publiée au Journal Officiel le 1er mars.
La Compagnie Nationale du Rhône après avoir lancé à Lyon un service d’alimentation de voitures en électricité d’origine renouvelable produite sur son parc renouvelables a lancé le déploiement d’un réseau de bornes de recharge le long du Rhône où sont situés ses unités de production hydrauliques, et une bonne partie de ses installations éoliennes ou solaires.
Une quinzaine de stations sera mise en service en 2015. Au total  52 points de charge distants de moins de 30 km seront disponibles en 2016.  Ces stations sont alimentées avec Move in Pure, l’offre de recharge en électricité 100% renouvelable produite sur le Rhône par les centrales hydroélectriques CNR.

Avec les collectivités

La CNR veut créer avec les collectivités locales, un corridor électrique le long du fleuve, en Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes Côte D’Azur. Le projet s’inscrit dans le sillage des actions de développement local illustré par le projet Via Rhôna.

Vingt sept stations, équipées pour la plupart de deux bornes permettront de recharger les véhicules électriques en moins de 30 minutes. Les bornes mailleront le territoire rhodanien pour assurer une continuité de service de la frontière suisse jusqu’à la Méditerranée. Six bornes seront installées dans la métropole lyonnaise.

L’interopérabilité sera assurée avec des bornes équipées des trois standards de connecteurs et en ouvrant l’accès à tous les utilisateurs. Les bornes sont connectées à la plateforme GIREVE ce qui permettra aux abonnés des opérateurs adhérents de recharger leurs véhicules grâce à leur badge habituel et sans inscription préalable. GIREVE, dont CNR est membre fondateur, interconnecte les opérateurs de mobilité pour permettre l’itinérance électrique et rendre les infrastructures de recharge visibles, accessibles et interopérables.

La CNR consacrera 10 millions d’euros sur cinq ans au développement de la mobilité CNR électrique  du Rhône. Le projet de corridor électrique d’un montant de 3 millions d’euros, participe à l’atteinte des objectifs nationaux de lutte contre le réchauffement climatique et favorise le développement de la voiture électrique par la création d’un réseau public d’infrastructures.

La CNR s’implique aussi comme co-investisseur sur deux autres axes de développement. Elle soutient les collectivités dans leurs projets de mobilité électrique en finançant des études de faisabilité ou l’équipement en bornes de recharge normale ou accélérée, complémentaires au corridor électrique.
La Compagnie promeut des opérations locales de recherche-développement autour de moyens de livraison électrique ou des expérimentations dans l’hydrogène. Elle participe ainsi au projet HyWay en Rhône-Alpes visant à déployer une flotte de véhicules utilitaires hybrides batteries/hydrogène.

VOIR AUSSI