Construction et aménagement

La FNAUT remet en cause l’utilité de Saône Moselle et de l’A 45

La FNAUT remet en cause plusieurs projets qui selon elle ne sont pas justifiés sur les plans économiques et environnementaux.

Elle remet en cause le projet de canal Saône-Rhin/Moselle ” un projet véritablement pharaonique, qui ne procède que des
fantasmes de ses promoteurs”. Elle approuve le réexamen du projet de canal Seine-Nord.

La fédération estime négatifs les projets d’ autoroutes ” qui traverseraient des territoires fragiles et ne feraient que stimuler le trafic routier source de nuisances et de gaspillage d’énergie, en particulier l’A831 Fontenay-le-Comte– Rochefort, qui menace le Marais poitevin. Elle critique  l’A45, deuxième autoroute Lyon – Saint-Etienne  “qui traverserait les Monts du Lyonnais.

La ligne à grande vitesse Poitiers-Limoges, “coûteuse et mal conçue” assècherait la ligne classique et une desserte TGV de Limoges serait plus pertinente à partir de la future ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Lyon. La FNAUT demande à l’Etat et aux Collectivités territoriales d’éliminer rapidement les grands projets inutiles ou incompatibles avec “les objectifs du Grenelle de l’environnement, et de concentrer leurs moyens financiers sur les projets d’avenir sans lesquels on ne pourra envisager aucune
transition énergétique et écologique”.

VOIR AUSSI