Sources alternatives

La géothermie, source de chaleur bas carbone trop délaissée

L’étude de Carbone 4 « Chaleur renouvelable : La grande oubliée de la stratégie énergétique française » met en avant la géothermie comme solution à développer pour accélérer la décarbonation de la production de chaleur.

Convaincu de l’apport que la géothermie peut avoir dans le mix énergétique français, par la production de chaleur renouvelable, locale et non-intermittente, le groupe Arverne est à l’initiative de l’étude ‘Chaleur renouvelable : La grande oubliée de la stratégie énergétique française’, réalisée par Carbone 4, cabinet de référence indépendant de conseil sur les enjeux énergie et climat (1) .

Chauffage, industrie: l’étude rappelle que la chaleur est le premier usage énergétique en France. En France la chaleur consommée est répartie entre l’usage résidentiel (50%), industriel (30%) et tertiaire (20%). Elle représente 45% de l’énergie finale consommée. Elle est aujourd’hui produite à 60%  à partir d’énergies fossiles. La décarbonation de la chaleur est donc un enjeu majeur.

Cette décarbonation passe par le triptyque baisse des besoinsrenouvelable électrification,dans leqiuel la géothermie fournit seulement 5% des besoins en 2020. La Programmation pluriannuelle de l’énergie ( PPE)  fixe comme objectif à 2030  38% de chaleur renouvelable !.

La géothermie présente plusieurs atouts: elle permet une production de chaleur sans combustion. Elle est pertinente pour la production de la chaleur basse température, qui représente 75% des besoins pour le résidentiel et le tertiaire, 30% pour l’industrie. Sa production locale permet de s’affranchir de l’incertitude sur les prix et la disponibilité de l’électricité. Elle permet en outre de modérer la demande électrique pour prioriser les usages aux secteurs qui ne peuvent être décarbonés autrement. Enfin, le développement de la géothermie pourrait s’accélérer si elle était systématiquement considérée dans les propositions pour la fourniture de chaleur.

 

1 ) L’étude, en partie financée par le groupe Arverne, Newheat (fournisseur de chaleur solaire et de récupération pour les grands consommateurs de chaleur), Enerplan (Syndicat de l’Energie Solaire Renouvelable), et l’AFPG (Association Française des Professionnels de la Géothermie), est disponible dans son intégralité sur le site internet de Carbone 4 :  Chaleur renouvelable : La grande oubliée de la stratégie énergétique française

 

VOIR AUSSI