Eau

La nouvelle station d’épuration de Chambéry mise en service

L’important chantier de modernisation de l’usine de dépollution des eaux usées (UDEP), située à Chambéry dans le parc d’activités de Bissy, commencé en 2009 s’achève. Après le bâtiment de biofiltration début 2011, les équipements de traitement des boues, des odeurs et des matières extérieures, a été mis en service. L’ensemble de la usine est en fonctionnement. Reste à construire en 2014 le bâtiment d’entrée du site qui accueillera les bureaux du service des eaux, les visites pédagogiques et le point d’accueil commun pour les 2 usines (UDEP et UVETD : unité de valorisation énergétique et de traitement des déchets).

La modernisation visait les performances environnementales et énergétiques de l’usine et son intégration dans l’environnement urbain. Les nouveaux équipements permettront de rejeter dans le Rhône via la galerie souterraine de l’Epine, des eaux encore plus propres et respectent les normes européennes. Depuis la mise en service du bâtiment de biofiltration en 2011, le taux de conformité annuel de la qualité des eaux rejetées a fortement progressé : il est passé de 10,7% en 2010 (traitement avec les anciens procédés) à 99,6% en 2013.

La nouvelle usine est pionnière du point de vue de la valorisation de l’énergie et des sous-produits issus du processus d’épuration. Plus de la moitié des besoins du site sont produits en interne grâce à la combinaison de plusieurs énergies : photovoltaïque, turbinage de l’eau épurée, valorisation du biogaz issu de la digestion des boues… 

Ces travaux ont été conduits sous la maîtrise d’ouvrage de Chambéry métropole, pour un investissement global de 49 millions d’euros (M€). En lien avec ce chantier, la déchetterie de Bissy a également été déplacée, agrandie et reconstruite (3,5M€).

VOIR AUSSI