Environnement

La plate forme PERRIER TP à Mions peut traiter 200 000 tonnes de déchets du BTP:

De part et d’autre de la route de Corbas, à Mions, s’étendent la carrière de granulats naturels de Perrier TP et la plate-forme de traitement des déchets du BTP gérée par la même entreprise.

La plate-forme est située dans le creux dans l’ancienne carrière, à quelque quinze mètres de la surface de la plaine. Le fonctionnement de la plate-forme obéit à des règles strictes. Pas question de venir décharger une benne de gravats inconnus. Non seulement les véhicules sont pesés à leur entrée et à leur sortie, mais le chargement est contrôlé par un opérateur à l’aide d’une caméra. C’est après le contrôle que les camions des apporteurs peuvent être délestés de leur contenu: les matériaux réfusés repartent en centre d’enfouissement alors que les matériaux acceptés pour traitement sont stockés en attendant leur prise en main.

Trois types de déchets

Le centre accepte trois types de déchets:

– des matériauxde démolition de chaussées, des rebuts de fabrication de centrales d’enrobés, des produits à base de liants hydrocarburés ou asphaltés;

– des matériaux de démolition des structures de bâtiments ( briques, tuiles, carrelage), d’ouvrages d’art, de génie civil, et des rebuts de préfabrication de béton armé ou non ;

– des graves argileuses issues de terrassements qui doivent être traitées pour être utilisées. L’argile qui retient l’eau n’est pas propre à certains usages. Le plâtre est refusé.

Précriblés, concassés, les matériaux sont ensuite criblés; débarassés leurs métaux, criblés  en trois granulométries, de 0 à 20 mm, de 0 à 31,5 mm ou de 0, 60 mm.  Un tri manuel permet de séparer le bois et les déchets industriels banals pour enfouissepent vers un centre de classe 2.

Le site Perrier TP de Mions,  qui s’étend sur 10 hectares, a une capacité annuelle de traitement de 20 000 tonnes par an, qui peut être portée à 350 000 tonnes. Le centre bénéficie de sa proximité, avec le contournement de Lyon. Il reçoit les déchets de l’agglomération lyonnaise, qu’il peut alimenter en matériaux recyclés, la carrière proche pouvant alimenter en matériaux naturels.

VOIR AUSSI