Environnement

La réindustrialisation nécessaire pour l’environnement

Il n’y a que l’industrie répartie sur les territoires, qui permet de créer des emplois,  les services, mais aussi d’équilibrer les échanges de marchandises. Sans industrie capable de produire aussi bien que ses concurrentes, les échanges sont déséquilibrés. Certaines régions prennent des positions dominantes alors que d’autres deviennent dépendantes.

Pour des raisons environnementales, une nouvelle industrie est nécessaire. Elle a besoin notamment de moyens financiers pour réaliser des investissements et des  innovations. ET ces moyens financiers peuvent être apportés  au niveau régional.

L’industrie a besoin de recherche, d’innovation pour être plus performante sur le plan environnemental. Et l’industrie montre la voie dans bien des domaines, comme le montre ce numéro cinq de la lettre Eco Environnement publiée par Lyon Entreprises et Enviscope.com

L’industrie a déjà réalisé d’énormes efforts dans le domaine de la réduction de la consommation d’énergie. La chimie, pour laquelle Rhône-Alpes est la première région en France, développe comme la plasturgie, des matériaux biosourcés et renouvelables. Elle cherche à valoriser les plates formes déjà aménagées pour des activités à risques.

L’industrie développe des démarches d’écologie industrielle, dans la vallée de la Chimie, mais aussi sur la future plate forme de Salaise sur Sanne, au bord du Rhône. ET l’industrie développe aussi l’éco-conception, avec un pôle internationalement reconnu dans la Loire.

Et tous les secteurs sont engagés dans une révolution technique qui inclut l’environnement, la mécanique dans la vallée de l’Arve, ou le textile, au sein du pôle de compétitivité TECHTERA.

La mauvaise image de l’industrie n’a plus lieu d’être. Vive l’industrie!

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI