Construction et aménagement

Quatre sites rhônalpins récompensés par le label national « EcoQuartier »

Cécile Duflot avait annoncé la création du label national ÉcoQuartier en décembre 2012. Parmi les 45 opérations distinguées moins d’un an plus tard, 13 sont achevées, ou sur le point de l’être, et se sont vues remettre le label national ÉcoQuartier. 32 autres projets, encore en phase de chantier, ont décroché la mention « Engagé dans la labellisation ».

En France, le secteur du bâtiment est le plus énergivore, devant l’agriculture, l’industrie ou encore les transports. Il consomme 43% de l’énergie primaire totale et génère23 % de nos émissions de gaz à effet de serre. Porteurs d’une économie verte, innovante et inclusive, fondés sur une gestion responsable des ressources locales, sur la sobriété et l’efficacité énergétiques, les ÉcoQuartiers engagent la ville dans la transition écologique.

Ils sont aussi le creuset où se façonne un nouveau modèle social et urbain. Les 13 opérations labellisées représentent 18 313 logements, dont 54% de logements sociaux. Et 60 882 autres logements sont programmés dans les 32 opérations en phase de chantier.

Les ÉcoQuartiers soulignent enfin la capacité de tous les territoires à porter des opérations d’aménagement adaptées à leur situation et à leur projet. 500 collectivités de toutes tailles, issues de toutes les régions de France y compris des DOM, ont déjà répondu aux appels à projets du ministère lancés en 2009 et 2011.

Quatre EcoQuartiers labellisés en Rhône-Alpes…

Lyon, La Duchère

Le quartier d’habitat social de La Duchère, 12 000 habitants, à l’ouest de Lyon se transforme dans le cadre d’un Projet de Rénovation Urbaine (PRU) avec un programme de 1 700 logements démolis et reconstruits en 15 ans pour rééquilibrer l’offre (55 % sociaux – 45 % privés). Une liaison bus optimisée vers Lyon, le pôle universitaire et d’activités de l’ouest ainsi qu’un programme ambitieux d’équipements publics, d’activités et de commerces dans le cadre de la Zone Franche Urbaine augmentent son attractivité. L’attention est portée sur la qualité des espaces publics et naturels (parc du Vallon). Une concertation étroite est menée notamment avec les habitants. La première tranche est terminée, la seconde se précise.

Grenoble, Zac de Bonne

Confrontée à une forte demande de logements et disposant de peu de réserves foncières, la ville s’est porté acquéreur de la caserne de Bonne libérée par l’armée en 1994. Cette acquisition foncière lui a permis d’étendre le centre-ville et de créer une continuité urbaine jusqu’aux grands boulevards grenoblois. L’espace à aménager de 15,5 ha est à la jonction d’un quartier du 19e siècle,  d’un secteur années 50 et d’un quartier social des années 80 près de l’hypercentre de la ville. Ce projet comprend la reconversion de la caserne, la construction de 1 100 nouveaux logements, une amélioration de l’offre commerciale du centre-ville, ainsi que l’aménagement d’un nouveau parc urbain. L’opération a bénéficié du programme Concerto (innovation dans la production d’énergie renouvelable et les performances thermiques des bâtiments).

Grenoble, Bouchayer-Viallet

Le projet concerne le réinvestissement d’un quartier de 6 ha de friche industrielle lourdement polluée, située en entrée de ville dans un site très accessible (gare, tramway) et pourtant pour partie enclavé. A dominante tertiaire (hôtel d’entreprises, bureaux, entreprises, équipement sportif – salle d’escalade – et espaces culturels, salle de musique amplifiée) le quartier prévoit également la construction de 657 logements (27 % de la surface de plancher), dont 28% de locatif social et 177 logements étudiants.

La Rivière, opération cœur de village

Le projet se situe initialement en cœur de bourg, inconstructible dans une commune de la communauté de communes de Vercors-Isère, située à l’entrée du PNR du Vercors, avec des enjeux d’inondation et de redynamisation des activités (commerce de proximité et tourisme). Après la réalisation d’ouvrages visant à réduire le risque inondation (programme Restauration des Terrains de Montagne – RTM), le projet a permis la création d’une place ouverte sur le paysage, avec un programme comprenant 13 logements (7 locatifs sociaux, 5 accession sociale, 1 attenant au commerce), 2 gîtes communaux, 1 salle polyvalente, 1 four collectif, 1 commerce multiservices, 1 point info Parc, le tout alimenté par une chaufferie bois (filière locale). Le quartier s’organise autour d’un espace public minéral et de 6 000m2 d’espaces verts aménagés, notamment en secteur inondable.

Et deux autres projets en voie de l’être

Saint-Etienne, Plaine Achille

Le projet urbain, mis en œuvre par l’Établissement Public d’Aménagement de Saint-Etienne (Epase), vise la requalification d’un tissu urbain en déclin sur plus de cent hectares, en continuité du centre-ville, avec une juxtaposition de friches vacantes et d’équipements publics vieillissants. Il propose notamment la création d’un cluster d’innovation fondé sur la cité du design et le pôle optique ; le tout autour d’un parc urbain favorisant le cadre de vie et intégrant logements, bureaux, équipements publics et privés. La démarche opérationnelle s’appuie sur un plan guide évolutif qui donne la ligne directrice du projet mais qui demeure adaptable au gré des évolutions de la situation

Saint-Chamond, Novaciéries

Novaciéries, ce site historique et symbolique, se caractérise par un fort passé industriel et minier. Le projet consiste en la reconversion du site, à coté et en continuité du centre-ville ; l’originalité du réside dans le maintien et le regroupement des industries lourdes qui occupent encore le site. Le programme prévoit 300 logements, des activités, commerces et services de proximité, ainsi qu’un pôle festif et culturel important. Une mixité d’usages avec les commerces, services, espaces publics sportifs, culturels et enfin les activités secondaires et tertiaires coopèrent et cohabitent en harmonie. Des démarches innovantes en termes de traitement des terres polluées contribuent à la sécurité sanitaire du site.

Retrouvez la liste des projets labellisés : ici

VOIR AUSSI