Économie durable

Les entreprises des Travaux publics veulent embaucher des jeunes

Très engagées dans les projets et chantiers d’aménagement en prise avec l’environnement, les 1200 entreprises de travaux publics d’Auvergne-Rhône-Alpes devront recruter 10 000 professionnels dans les cinq prochaines années.

Marie-Danièle Campion, Rectrice de la région Auvergne-Rhône-Alpes et Pierre Berger, Président de la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes signent les conventions entre la branche professionnelle et la Région Académique Auvergne-Rhône-Alpes. – ©M.Deprost

Dans les cinq années à venir, plus de 10 000 recrutements seront nécessaires en Auvergne-Rhône-Alpes pour remplacer des salariés partant à la retraite ou quittant des entreprises des travaux publics, où le taux de rotation est parfois important, a annoncé Pierre Berger, président de la Fédération régionale des TP. La concentration en région parisienne d’une grande partie des projets en France exerce une pression sur le marché du travail, les entreprises engagées sur de grands chantiers parisiens étant en mesure de capter les compétences avec des salaires attractifs. Par ailleurs, les entreprises aurhalpines du secteur souffrent de l’attraction exercée par les entreprises en Suisse où les salaires nets sont plus élevés.

Beaucoup d’entreprises peinent à trouver des jeunes pour renouveler leurs effectifs et assurer une transmission des savoir-faire des salariés expérimentés. Le secteur des travaux publics est pourtant un secteur primordial pour la réalisation d’infrastructures essentielles pour l’environnement : réseaux d’adduction d’eau potable, réseaux d’assainissement, réseaux de transports d’énergie (eau, gaz), routes et autres axes de circulation de plus en plus intégrés à l’environnement, ouvrages d’art, aménagements ferroviaires, aménagements urbains pour des modes de transport différenciés, etc.

Pierre Berger rappelle les opportunités offertes par le secteur : large gamme de compétences, de niveaux de formation, perspectives d’évolution pour celle ou pour celui qui a « envie de travailler ». Il pourra faire son chemin jusqu’à devenir lui-même entrepreneur. « L’ascenseur social, dans nos métiers, c’est un escalier, mais marche après marche, on peut monter », explique en substance, Pierre Berger.

Découvrir les métiers

La FRTP Auvergne-Rhône-Alpes a signé ce mardi 9 juillet avec le rectorat de Lyon, deux conventions destinées à promouvoir les métiers des Travaux Publics dans les établissements scolaires de la région. La Fédération nationale des Travaux Publics a lancé en 2018 une campagne de promotion de ses métiers « FranchementRespect », pour lutter contre les fausses idées sur la profession. « La pénibilité des métiers des TP a considérablement diminué grâce à l’utilisation de matériels et engins de chantiers performants et l’utilisation des nouvelles technologies. Il était urgent également de revaloriser ces métiers pratiques, en mettant en avant la fierté qu’un jeune peut retirer en participant à la construction de routes, ponts et autres infrastructures dont notre pays a besoin », souligne Pierre Berger.

Pour pérenniser ces actions dès la rentrée 2019, la FRTP Auvergne-Rhône-Alpes et la région académique Auvergne-Rhône-Alpes ont signé deux conventions.

La première, à l’initiative de la FRTP, décline la convention nationale signée en octobre 2018 entre le Ministère de l’Éducation nationale et la Fédération Nationale des Travaux Publics. « Elle revient en détails sur les actions menées au niveau régional telles que les visites d’entreprises, de chantiers, les interventions de professionnels en classe, l’accueil d’élèves de 3e en stage… », énumère Pierre Berger. Elle doit aussi faciliter la diffusion des informations et des outils proposés, auprès des établissements scolaires. La FRTP Auvergne-Rhône-Alpes travaille sur un jeu de société spécial Travaux Publics disponible d’ici le mois d’octobre et proposé dans un premier temps aux collèges mettant à disposition des élèves des plages horaires dédiées au jeu.

Des hommes d’entreprises dans les écoles

La seconde convention, initiée par la région académique, organise la mise en place de conseillers entreprises pour l’école. « Des représentants des Travaux Publics dans les 12 départements de la Région, aideront l’Éducation nationale en accompagnant les jeunes dans leur projet d’orientation, en leur permettant de connaître le monde des Travaux Publics et les métiers qui s’offrent à eux et en favorisant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes », précise Marie-Danièle Campion, Rectrice de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et de l’Académie de Lyon, également chancelière des universités.

VOIR AUSSI