Lactips développe des innovations avec l’Université Jean Monnet

Lactips est lauréat d’une subvention européenne H2020 Instrument PME de 1,5M€ Lactips s’associe à l’Université Jean Monnet pour un nouveau programme de recherche innovant et reçoit le soutien financier de Saint Etienne Métropole et Bpi france pour 80 K€.  La société agrandit ses installations à Metrotech – Green Park de Saint Etienne Métropole.

 Lactips,  labellisée « Entreprise Innovante des Pôles » avec Axelera (Pôle de compétitivité Chimie et Environnement) poursuit sa croissance et se donne les moyens de ses ambitions. Le projet d’entreprise « ECOLACTIFILM » est lauréat de l’appel à projets européen H2020 INSTRUMENT PME PHASE 2 du 18/01/2017 assorti d’un accompagnement et d’une subvention de 1,5 M€. La société développée à partir de recherches d’universitaires de l’Universite Jean Monnet a  remporté un concours international  très sélectif auquel elle a été préparée par le programme Incub’Europe³ porté par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises.
Cette étape permet à Lactips d’ouvrir de nouveaux marchés non-alimentaires. Une fois passées les étapes administratives, le programme a commencé le 1er juillet 2017 pour durer 24 mois. Lactips poursuit ses recrutements pour passer son effectif actuel d’une vingtaine de personnes à plus d’une trentaine dans les prochains mois. Les perspectives commerciales sont internationales propulsent vers un potentiel de 20 M€ d’€ de chiffres d’affaires d’ici à 2020.
Lactips élargit ses thématiques de recherche avec l’Université Jean Monnet de Saint Etienne – Laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP – UMR 5223) avec  le lancement du programme HYDROPRINT pour le développement d’un filament plastique hydrosoluble de nouvelle génération à destination de l’impression 3D. Soutenu financièrement par Saint Etienne Métropole et Bpifrance à hauteur de 80 K€, la recherche sera pilotée par un jeune Docteur dans le cadre d’un post-doctorat pendant 12 mois. Le marché de l’impression 3D est en plein essor et ouvrira de nouvelles perspectives commerciales à moyen terme.
Créée en 2014, Lactips fabrique des granulés thermoplastiques hydrosolubles et biodégradables à base de protéine du lait. La transformation du plastique se fait sur la base d’un procédé industriel protégé. Lactips souhaite créer une filière de revalorisation du lait impropre à la consommation pour utiliser cette matière première sous exploitée dans la production de ses films pour applications non comestibles pour produits de détergence par exemple.

VOIR AUSSI