L’Agglomération Valence-Romans favorise l’installation d’agriculteurs en bio

Valence Romans Agglo  soutient des porteurs de projets en agriculture biologique en mettant à leur disposition des terrains  à Romans, pour mettre au point leur projet pendant deux à trois ans.

Dans le cadre de sa charte agricole et forestière, Valence Romans Agglo mise sur la richesse de l’agriculture locale et investit dans le développement de l’agriculture biologique.  Pour soutenir et faciliter l’installation de nouveaux agriculteurs en agriculture bio et orientés vers les circuits courts, la Communauté d’agglomération recherche des candidats à l’installation.
Le territoire de Valence Romans Agglo, à la bonne latitude, dans les plaines de rive gauche de la vallée du Rhône, a perdu comme beaucoup d’agglomérations, une bonne partie de son patrimoine de terres agricoles de qualité. L’urbanisation galopante,  les infrastructures envahissantes, ont fait disparaitre des exploitations. Une marché de plus en plus ouvert, tirant les prix vers le bas, a accentué la déprise. Des maladies comme la sharka qui s’est attaqué aux abricotiers, ont ajouté ces dernières années aux difficultés.

Résultat : une bonne partie de l’arboriculture drômoise a disparu. Pour Fabrice Larue, vice- président de la communauté d’Agglomération en charge de l’Aménagement du territoire  ” Il est temps de réagir, pour faire de l’agriculture, un pilier de l’économie locale et non pas seulement une activité d’entretien du paysage. Plus clairement que d’autres agglomérations, Valence Romans Agglo affiche la volonté de retourner la tendance.

Valence Romans Agglo développe plusieurs types d’actions. La Communauté d’Agglomération se mobilise notamment  depuis plusieurs années dans la dynamique des Espaces Test Agricoles (ETA) en lien étroit avec les Compagnons de la Terre, et l’ADEAR  (Association pour le développement de l’emploi agricole et rural, membre de la FADEAR)  et d’autres partenaires du territoire.

Accompagner  les porteurs de projets

L’Agglo accompagne les porteurs de projets souhaitant s’installer mais ayant encore besoin de soutien, en lançant une démarche de « test préalable à l’installation » sur trois parcelles certifiées bio à Romans-sur-Isère. Il s’agit de mettre à disposition de porteurs de projets sélectionnés, pendant 2 à 3 ans, des parcelles de deux hectares et de proposer un accompagnement pour structurer et développer leur activité. A l’issue de cette période, ils pourront s’installer sur la parcelle ” pépinière” ou ailleurs, laissant la place à d’autres porteurs de projets d’entrer en test.
Le projet s’articule avec une stratégie alimentaire globale et ambitieuse, en faveur des circuits courts. L’expérience s’étend sur  6 hectares de terres agricoles en conversion AB  sur la ZA des Teppes, derrière le Lycée Horticole de Romans. Ces parcelles  sont desservies par des bornes électriques et un forage.L’appui technique et travail du sol sont possibles en partenariat avec le Lycée Horticole de Romans ou autres agriculteurs du secteur.

 

VOIR AUSSI