Construction et aménagement

L’Albanais, territoire sous influence d’Annecy et de Chambéry selon l’INSEE

L’INSEE Rhône-Alpes a réalisé une étude sur le territoire de l’Albanais, territoire situé en Haute-Savoie, entre les lacs du Bourget et d’Annecy. L’Albanais s’étend sur 268 km² et comptait 40 000 habitants en 2010. Ses deux communes principales sont Rumilly et Alby-sur-Chéran.

Bien que le solde migratoire de l’Albanais soit positif, te territoire subit un ralentissement de la croissance de sa population. Ainsi, entre 1999 et 2010, ce solde s’élève à +1,8%, contre +2,6% entre 1975 et 1982.

L’industrie représente 28% des emplois du territoire

Historiquement, l’Albanais est un territoire tourné vers l’industrie. Cependant, l’emploi industriel a chuté de 25% depuis 1999. Philippe Bertrand, chef de projet à l’INSEE Rhône-Alpes indique que « l’industrie représente néanmoins 28% des 13 200 emplois du territoire, soit près de 3 700 emplois ».

L’industrie métallurgique représente 2 000 de ces emplois, l’agroalimentaire en compte 650, tandis que l’industrie pharmaceutique en regroupe 330. Dans la zone de comparaison constituée de l’ensemble des territoires périurbains de la région, l’emploi industriel ne représente que 22%.

L’emploi tertiaire est en augmentation

Par ailleurs, l’agriculture représente 3,5% de l’emploi, la construction en compte 9%, tandis que le secteur tertiaire regroupe 59% des emplois. Le nombre d’emplois dans ce secteur a augmenté de près de 45% depuis 1999. Les hausses les plus importantes concernent  l’hébergement médico-social, l’administration publique, le commerce et l’enseignement.

Le pôle d’Annecy est important pour l’Albanais

L’Albanais est en outre sous l’influence grandissante des pôles d’Annecy et de Chambéry. Par conséquent, cela fait de ce territoire une zone périurbaine. Néanmoins, celui d’Annecy est plus important. En effet, Philippe Bertrand explique que 75% des actifs qui travaillent hors de l’Albanais se rendent à Annecy, contre 8% à Chambéry, et 4% en Suisse ». La moitié de la population du territoire habite dans la couronne périurbaine d’Annecy, tandis que l’autre moitié est sous l’influence conjointe d’Annecy et de Chambéry.

55% des 19 000 actifs occupés de l’Albanais travaillent hors de la zone. 90% des personnes qui travaillent s’y rendent en voiture ou en moto, 4% en transports en commun, et 6% en modes de transports doux.

Le fait que le territoire soit sous l’influence d’Annecy et de Chambéry entraîne par conséquent un développement limité des services et des commerces en son sein. Ainsi, des lycées et commerces sont présents dans certaines villes comme Rumilly, mais les services de proximité sont peu implantés. C’est notamment le cas des commerces de la game intermédiaire.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

VOIR AUSSI