Science

Le “Boson de Higgs” pourrait apporter une nouvelle révolution technologique

La découverte probable du Boson de Higgs, particule qui confère leur masse aux particules, pourrait révolutionner non seulement la science aujourd’hui, mais demain les technologies.

La particule appelée ” Boson de Higgs” existe depuis le Big Ban il y a 13,5 milliards d’années. Mais c’est elle qui donne à l’Univers, son caractère visible, sa masse.

Le fait de la connaitre et d’en connaitre le rôle et le fonctionnement, sera une révolution pour l’humanité. “ Quand Newton  a imaginé la gravité universelle, il n’imaginait pas quelles seraient les conséquences” explique  Jean-Paul Martin, chercheur  à l‘Institut de Physique Nucléaire de Lyon (IPNL).

Nouveaux usages

Les découvertes progressives des propriétés de la matière, de l’atome, des particules de son noyau, des électrons en orbite autour du noyau, n’ont pas créé ces “objets”. Comprendre leur rôle a entrainé le développement de nouvelles techniques, de nouveaux services, de nouveaux objets, de nouvelles machines, de nouveaux usages.

C’est évident, avec l’atome et les particules de son noyau, qui ont permis des applications dans le domaine de l’énergie, de la santé, de l’industrie, des matéraux. C’est le cas avec l’électronique devenue d’application quotidienne ( télévision, internet, téléphonie mobile, etc) , comme c’est le cas avec le photon, particule utilisée dans l’énergie photovoltaïque.

L’antimatière produite dans un atelier du CERN à la frontière franco-suisse, pourra avoir des applications dans le domaine de la santé avec l’utilisation d’anti protons, ou d’anti-atomes d’hydrogène.

Dans quelques mois, les physiciens en sauront davantage sur le “Boson de Higgs“. Il faudra encore quelques années pour imaginer des applications. Il est probable que ces applications pourront apporter une nouvelle révolution dans les rapports des sociétés humaines avec l’Univers. La question reste entière de savoir quels seront les choix qui se représenteront et les décisions à prendre.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI