Environnement

Le cadavre du loup vient d’être autopsié

Quand elle a été récupérée, la dépouille de l’animal, se trouvait dans un sac plastique. Les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) l’ont déposée au Laboratoire vétérinaire départemental pour connaître notamment l’origine de son décès.

Il ressort des conclusions de l’autopsie et des analyses génétiques qu’il s’agit bien d’un loup, animal appartenant à l’espèce Canis lupus, de souche italienne, identique aux spécimens de loups présents à l’état naturel en France. L’autopsie a permis de constater d’une part qu’il a été victime d’un projectile entraînant des blessures mortelles et d’autre part, qu’il s’agissait d’un mâle pesant 38 kg, âgé d’au moins deux ans, et qui était en parfait état de santé. L’espèce étant protégée, une enquête a été diligentée par la gendarmerie avec l’assistance de l’ONCFS.

VOIR AUSSI