Énergie

Le Centre de production d’électricité nucléaire de Saint-Alban-du-Rhône

La centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice est implantée dans le département de l’Isère (région Auvergne-Rhône-Alpes) sur la rive gauche du Rhône, à 50 km au sud de Lyon, entre Vienne et Le Péage de Roussillon. Elle occupe une superficie de 180 hectares, sur les territoires des communes de Saint-Alban-du-Rhône et de Saint-Maurice-l’Exil.

Le site est doté de deux unités de production de 1 300 MW couplées au réseau  français en 1985 et 1986. Le site comprend des réserves foncières susceptibles d’accueillir deux nouvelles tranche, mais au début de 2016, aucun projet n’était à l’ordre du jour. La production annuelle moyenne près de 18 milliards de kWh,  soient 18 térawatt/heure, ce qui équivaut à 30 % de la consommation de la Rhône-Alpes. Depuis sa mise en service jusqu’au 31/12/2014, la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice a produit près de 454 milliards de kWh.

La centrale est certifiée ISO 14 001 depuis 2004 mais l’exploitant EDF SA , réalise une surveillance et constante et systématique de l’eau, de l’air, de la faune et de la flore. L’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire réalise également un programme indépendant de surveillance annuel et décennal. L’Autorité de Sûreté Nucléaire effectue aussi, par sa délégation Auvergne-Rhône-Alpes des visites d’inspection programmées ou inopinées, comme elle réalise tous les dix ans , les visites décennales. La Commission locale d’information qui suit la centrale, réunit régulièrement EDF, représentants des collectivités, de l’Etat, des associations.

La centrale emploie quelque  823 salariés d’EDF et 200 prestataires sont présents en permanence sur le site.

VOIR AUSSI