Le Cluster Eco-Energies incite ses adhérents à développer des offres globales

Le Cluster Eco Energies Auvergne-Rhône-Alpes dédié  à l’éco-bâtiment, fort de son expérience dans la création de groupements, élargit à tous ses adhérents une démarche qui mène les entreprises jusqu’à la conclusion de marchés.

Bruno Dehan : le cluster Eco-Energies va aider ses adhérents à coopérer pour décrocher des marchés photo Cluster Prisme
Bruno Dehan : le cluster Eco-Energies va aider ses adhérents à coopérer pour décrocher des marchés photo Cluster Prisme

Bruno Dehan, élu président du Cluster Eco Energies lors de l’assemblée du mois de juin, entend bien faire évoluer le cluster vers des actions plus orientées vers le marché.

Cette orientation n’est pas entièrement surprenante, loin de là. Le cluster créé en 2006, a d’abord développé des actions en direction de ses adhérents avec une approche individuelle.

Il a développé au fil des années des actions plus collectives. Il a appuyé la création de groupement d’entreprises, plus ou moins structurés, pour favoriser la réunion de PME aptes à répondre ensemble à des marchés parfois importants. De nouveaux groupements seront soutenus. “Nous soutenons deux groupements dont l’un, dans le secteur de Saint-Symphorien-sur-Coise (Rhône), se forme à l’initiative d’entreprises qui veulent présenter une offre qualitative“, explique Sylvain Cazaban, en charge de ces dossiers.
Des actions collectives ont mené des entreprises du cluster sur des marchés étrangers, dans le cadre d’une démarche d’offre globale, Ogeco. Les entreprises rassemblées sous cette bannière ont signé un contrat à Casablanca qui les met sur la ligne de départ pour le projet de parc d’expositions à Marrakech. Ogeco emmène aussi des entreprises à Yaoundé, au Cameroun pour la réalisation de logements. “Nous sommes les ambassadeurs de la Région en mettant en avant les compétences concrètes“, souligne Bruno Dehan.

Ces démarches collectives seront un objectif clair pour les années qui viennent. La charte du Cluster modifiée, met en avant cette notion de résultats concrets atteints collectivement. “Nous ferons évoluer le bâtiment durable en réalisant des projets”, insiste Bruno Dehan. L’adhérent qui viendra pour son seul profit sera sensibilisé à cette démarche collective. Il sera invité à voir comment d’autres adhérents peuvent lui apporter des compétences, et réciproquement. Au bénéfice des entreprises et de l’environnement.

VOIR AUSSI