Science

Université de Lyon : Lyon Start Up vise à encourager des entreprises innovantes.

Le dispositif Lyon Start Up est organisé par la fondation pour l’Université de Lyon, et soutenu par des partenaires publics et privés. Il vise à sélectionner des projets d’entreprises innovantes, avec un fort potentiel de création de valeurs et d’emplois sur le territoire Rhonalpin.

Le dispositif Lyon Start Up vient d’être lancé. Il est organisé par la fondation pour l’Université de Lyon qui a pour objectif de « contribuer au développement et au rayonnement du territoire rhonalpin par la recherche et l’innovation », explique Bernard Sinou, son directeur général.

Le dispositif vise à sélectionner des projets d’entreprises innovantes à fort potentiel de création de valeurs et d’emplois sur le territoire. Benoit Ducrest, porteur de ce dispositif, explique que « l’originalité de Lyon Start Up réside dans le fait qu’il accompagne les projets en amont, avant même la création des entreprises sélectionnées ». Il ajoute que « l’innovation peut concerner divers secteurs, tels que la technologie, le service, l’environnement” .

Des partenariats publics privés

Le dispositif est soutenu par différents partenaires. Certains sont publics, comme le Grand Lyon ou la Région Rhône-Alpes, tandis que d’autres sont des entreprises privées, comme Eye Tech Care. Cinq entreprises sont mécènes : Sanofi, Solvay, Odicéo, Germain et Maureau, ainsi que la Caisse des Dépots.

Un programme en trois temps

L’appel à candidatures lancé le 14 mai  s’achèvera le 25 juin. Le but est de sélectionner 100 entreprises et de les faire émerger via un programme en trois temps. Pour candidater, les candidats doivent se rendre sur www.lyonstartup.com . Les 100 qui auront été retenus le sauront en juillet.

La première des trois étapes se déroulera de septembre à novembre. Elle aura pour but d’aider les candidats de passer de l’idée au concept. Quarante projets seront récompensés. La deuxième phase aura lieu de décembre à janvier 2015. Les projets devront passer du concept au Business Model. Trente projets seront retenus et labellisés. La dernière phase se déroulera de février à avril 2015. Les projets encore en course devront passer du Business Model au financement. Au final, quatre de ces projets seront lauréats, trois en ante-création, et un en tant qu’entreprise de moins de dix-huit mois d’existence.

 

Ce programme se caractérisera notamment par l’accompagnement de ces projets par un mentor, les personnes à la tête des projets rencontreront d’autres chefs d’entreprises, elles suivront des cours d’entrepreneuriat, tandis que des soirées d’afterwork seront organisées. Benoit Ducrest précise que « les entreprises éliminées au fil des étapes pourront néanmoins poursuivre l’accompagnement ».

La phase d’initialisation a coûté 70 000 euros, tandis que le coût de la première promotion s’élève entre 400 et 450 000 euros. Ce projet est pensé à long terme, car si certains hésitent à candidater cette année, ils pourront le faire l’an prochain s’ils voient que le dispositif a bien fonctionné. L’objectif est qu’à terme, Lyon Start Up s’étende au-delà de Rhône-Alpes.

 

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

 

Pour en savoir plus, consulter http://www.lyonstartup.com

 

VOIR AUSSI