Biomasse / Déchets

Le Rispo et GRDF mènent l’enquête sur les complémentarités entre compostage et méthanisation 

Le Réseau interprofessionnel des sous-produits organiques (Rispo) sollicite les exploitants d’installations de traitement de déchets organiques dans le cadre d’une enquête visant à analyser les atouts et les freins d’un modèle de valorisation de la matière organique associant compostage et méthanisation.

En effet, les évolutions réglementaires récentes, liées à la loi de transition énergétique pour la croissance verte, doivent conduire à une meilleure mobilisation et valorisation des déchets organiques. Mais parallèlement le développement de la méthanisation agricole et territoriale risque de capter une partie de cette ressource et doit conduire les professionnels du déchet organique à se questionner sur l’évolution de ce marché, ses perspectives et sur les stratégies à mettre en place pour capter de la valeur.

Les acteurs du marché doivent notamment s’interroger sur l’intérêt et l’opportunité, pour une unité de compostage, de méthaniser une partie de ses intrants, sur la taille critique d’une installation… Cette réflexion, menée par le Rispo en association avec GRDF, abordera les questions relatives à la typologie des intrants, aux solutions de prétraitement, aux solutions de méthanisation, aux aspects réglementaires et au devenir des digestats. L’objectif visé est d’étudier la pertinence technico-économique d’un tel modèle de valorisation de la matière organique et d’en identifier les atouts et les freins. A l’issue des enquêtes, une réunion de restitution sera organisée pour échanger sur les enseignements de cette démarche.

Les exploitants souhaitant être partie prenante pour dans cette étude et participer à des entretiens sur leurs sites d’exploitation peuvent se faire connaître auprès du Rispo (contact@rispo.org).

VOIR AUSSI