Énergie

ITER : le projet de réacteur de fusion avance

Les pays membres du programme ITER , prototype de réacteur de fusion nucléaire, constatent les progrès enregistrés dans le domaine de la construction, de la fabrication, de l’assemblage et de la mise en service des premiers systèmes. Ils renouvellent leur engagement en faveur du succès du programme

        Lors de la session du Conseil ITER des 16 et 17 novembre, directeur général, Pietro Barabaschi, a présenté son rapport sur l’état d’avancement du programme ITER, reflétant les efforts réalisés par ITER Organization et les Agences domestiques (DAs) pour assurer les
livraisons de composants, leur assemblage et leur installation.

        Le Conseil a noté les progrès enregistrés sur le chantier et dans les installations industrielles des pays membres, chargés de produire à travers le monde des éléments de l’installation en cours de réalisation à Saint-Paul lès Durance, dans le Vaucluse. Les fabrications et livraisons de pièces et de systèmes uniques par leur taille et leur complexité se poursuivent. En cours, l’installation des systèmes industriels, dont la totalité des équipements de conversion électrique requis pour la production du premier plasma et la préparation de la mise en service des soussystèmes de l’usine cryogénique et du système de refroidissement.
         Les travaux de construction ont enregistré des progrès substantiels (Bâtiment tritium, Bâtiment de contrôle et gros œuvre de l’installation d’injection de neutres).

         L
e Conseil a pris acte des efforts en cours pour répondre aux dernières questions posées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Ie Conseil a accepté la recommandation du directeur général d’actualiser la feuille de route après une évaluation globale et un plan de réparation défini. Une fois ces actions réalisées, ITER Organization pourra définir le nouveau calendrier jusqu’à la fin des travaux et établir le budget associé sur des bases solides.

          Les membres du Conseil ont réaffirmé leur totale adhésion  au programme, et leur détermination à à œuvrer pour assurer le succès
du programme. Constatant les pressions auxquelles ITER doit faire face, le Conseil  incite les pays membres “ à respecter ses engagements, tant en termes de contribution financière que de fournitures « en nature », afin de poursuivre la mise en œuvre du programme de construction, d’installation et d’assemblage.


Pour de plus amples informations sur le programme ITER :
https://www.iter.org/fr/accueil

VOIR AUSSI