Infrastructures

Le tunnel du Lyon-Turin : La Fédération des usagers demande un financement écologique

Le tunnel du Lyon-Turin : La Fédération des usagers demande un financement écologique

La FNAUT qui a dénoncé les projets d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes et de LGV Poitiers-Limoges, aprouve le projet Lyon-Turin et demande la mise en place d’une eurovignette dès 2017.

Pour la Fédération nationale des Associations d’usagers des Transports, FNAUT, le projet Lyon-Turin répond à des objectifs ” écologiques et économiques pertinents”. Il doit permettre un report massif du trafic transalpin de fret de la route sur le rail grâce à un tunnel de base d’exploitation plus fiable et ainsi de nouveaux grands travaux routiers. Il doit réduire les nuisances (bruit et pollution de l’air) subies par les habitants des vallées alpines mais aussi de la Côte d’Azur. La moitié du trafic routier de fret France-Italie qui transite par Vintimille pourra se reporter sur le Lyon-Turin, les distances Barcelone-Milan par Vintimille et Modane étant très voisines. ” La liaison rééquilibrera les économies de l’Europe du nord et de l’Europe latine, éviter la marginalisation de l’arc sud-européen suite à l’ouverture des tunnels de base nord-sud du Gothard et du Brenner.”

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI