Environnement

Les éleveurs bovins pour l’approvisionnement de proximité

Des éleveurs de la section bovine de la Fédération régionales des Syndicats d’exploitants Agricoles de Rhône-Alpes ont manifesté ce mercredi à Lyon en faveur de l’approvisionnement de proximité. L’action était destinée à sensibiliser le public sur l’origine des produits utilisés dans la restauration collective.

En France, 80% des 400 000 tonnes de viande bovine consommées chaque année dans la restauration collective, sont importés. Les importations viennent essentiellement d’Allemagne et de Hollande, mais aussi d’Irlande, explique François Garrivier, éleveur dans la Loire.

Les importations sont essentiellement de la viande de vaches réformées, qui donne de la viande rouge appréciée par les consommateurs français. La viande de bœuf produite en France, est elle souvent exportée.

Les entreprises de la restauration collective qui jouent sur les prix, se fournissent en grande partie de cette manière. C’est le cas de la marque Mc Donald, qui s’approvisionne majoritairement en viande importée, et s’approvisionne à 43% en France. Mais l’entreprise laisse penser qu’elle privilégie globalement les produits français, ce qui est vrai  pour les pommes de terre, pas pour le bœuf. D’autres enseignes se fournissent presque totalement en viande importée.

Cette situation rend difficile la condition des élevages bovins de la région, confrontés à une rude concurrence. L’approvisionnement régional a progressé dans la restauration collective publique mais il reste encore beaucoup à faire.

VOIR AUSSI