Énergie

Les micro-onduleurs d’Enphase Energy accroissent et sécurisent la production photovoltaïque

Une installation photovoltaïque est composée d’un ensemble de panneaux chacun doté d’une puissance, par exemple 150 watt.

Dans une installation classique, l’électricité produite par chaque panneau est transmise directement à un onduleur capable de transformer la production irrégulière d’électricité de l’installation en électricité ” exportable” sur le réseau ou pour le fonctionnement d’équipements.

 

Plusieurs inconvénients

Ce système centralisé comporte plusieurs inconvénients. Le rendement global de l’installation dépend du rendement du panneau dont le rendement est le plus faible. Un panneau défaillant affecte la puissance de l’installation: défaut de fabrication , présence d’un masque, d’une feuille, etc.

Le traitement de l’énergie irrégulière de l’installation par un onduleur unique soumet ce dernier à de fortes sollicitations physiques. C’est ce qui explique que même avec de très bons rendements, les meilleurs onduleurs ont une durée de vie inférieure à celle des panneaux. Ils doivent être changé au bout de 8 à 12 ans.

Enphase Energy a développé une approche totalement différentes , explique Olivier Hacques, directeur général d’Enphase Energy pour la France et le Bénélux, société dont le siège et les laboatoires sont installés sur la zone d’activité de Lyon Satolas.

Garantis 25 ans

Les microduleurs traitent le courant produit par chaque panneau et les envoient sur le réseau. Il s’agit de composants plus petits, soumis à des  stress moins importants, ce qui permet de les garantir 25 ans” poursuit Olivier Jacques.

Les micro-onduleurs transmettent directement la production de chaque panneau au compteur d’exportation réseau, sans que la production totale soit affectée sensiblement par la baisse de rendement d’un seul panneau. ” Cet avantage se retrouve en cas de changement de panneau mais aussi grâce au système de reporting qui permet de suivre la production de chaque panneau“.

Le traitement de l’énergie de chaque panneau permet de réduire sensiblement les risques liés à un incendie. La question de la sécurité des installations photovoltaïques n’est pas souvent évoquée. Or, la tension d’une installation, 600 ou 700 volts, présente un danger en cas d’incendie, lorsque les pompiers doivent arroser une immeuble en flammes. La tension faible  présente sur des micro onduleurs efface ce risque.

Entre les  meilleurs rendements dans la durée, la possibilité d’intervenir sur une installation sans interruption de service totale, la  gestion fine des défaillances, c’est une augmentation de 15 à 20% de la production que permet un système de micro onduleurs mis en place par Enphase Energy, les systèmes ” plug and play” de branchement simple permettant une connexion rapide des modules.

Les micro onduleurs Enphase Energy ont déjà conquis largement le marché américain. Enphase Energy a réellement commencé son activité au début de 2012. Olivier Jacques attend une croissance rapide sur le marché France Bénélux, l’entreprise étant déjà présente sur les marchés britannique et italien.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI