Énergie

L’Europe confirme son soutien aux énergies marines

Dans le cadre d’ Ocean Energy Europe, conférence organisée par l’Association européenne des énergies marines renouvelables en partenariat avec le SER, qui se tient à à Paris, des représentants de haut niveau de la Commission Européenne, de plusieurs pays membres, et des entreprises ont exprimé leur volontarisme.

Le Forum Européen des Energies Marines, créé par la Commission européenne en 2013, réunit  les parties prenantes – Commission, Etats membres, et industriels –  pour élaborer d’ici 2016, une feuille de route destinée à mener les énergies marines renouvelables (hydrolien, houlomoteur, etc.) du stade de la démonstration à celui de l’exploitation commerciale.

Maria DAMANAKI, Commissaire Européen aux Affaires Maritimes, a rappelé les enjeux : amélioration de la sécurité énergétique par la diversification des approvisionnements, lutte contre le changement climatique, réindustrialisation de l’Europe.

Les Ministres britanniques et irlandais de l’énergie ont présenté les ambitions de leurs pays. Le Royaume-Uni mettra en service ses premières fermes pilotes hydroliennes en 2016. L’Irlande a alloué 26 millions d’euros pour des projets sur toute la chaîne de valeur des EMR.

Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat français aux transports, à la mer et à la pêche, a rappelé que le Gouvernement travaillait à mettre en œuvre les besoins de simplification exprimés par les professionnels, et notamment les 17 propositions du SER pour les énergies marines. Les industriels ont insisté sur les efforts de démonstration, notamment via les fermes pilotes, pour confirmer la viabilité des projets, progresser sur la courbe d’apprentissage, et contribuer à la compétitivité.

VOIR AUSSI