Transport Ferroviaire

Liaison Transalpine : inscrire les accès français dans la loi

Liaison Transalpine : inscrire les accès français dans la loi

Le Comité pour la Transalpine demande la pérennisation des financements pour le tunnel de base et l'intégration des accès français dans la loi sur la mobilité.

Les acteurs qui soutiennent le projet de liaison sud européenne ne sont toujours pas rassurés. L'assemblée du Comité pour la Transalpine, réunie en assemblée générale à Lyon ce jeudi a lancé un nouvel appel. Elle demande solennellement à l'Etat  de réaffirmer la dynamique de réalisation " d’une liaison trans-européenne Lyon-Turin qui a déjà pris trop de retard au regard de l'urgence des défis écologiques, économiques, géostratégiques que cette infrastructure d’avenir doit permettre de relever."

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !