Bioéconomie

Lycée Honoré d’Urfé à Saint-Etienne : choc pour la filière bois

Le lycée Honoré d’Urfé, à Saint-Etienne, sera construit par l’entreprise italienne Rubner. Basée dans le sud Tyrol, Rubner est une entreprise, moderne, compétitive, innovante, qualitative, qui excelle dans la maison individuelle haut de gamme, comme dans le tertiaire.

Le marché public européen passé par les élus de la Région Rhône-Alpes a provoqué un séisme dans la filière bois régionale. Un coup de massue ou un coup de hache.

Le premier mouvement a été un réflexe protectionniste. Pourquoi ne pas construire en bois local, avec des entreprises d’ici ? Impossible, car l’Europe refuse une préférence qui tourne le dos à une saine concurrence.

Car la concurrence peut avoir du bon. Si elle est loyale. Sur ce point, la filière est inquiète de voir un lycée de la Loire, département forestier, édifié en bois de l’Europe de l’Est, par des travailleurs probablement moins payés que les salariés de Rhône-Alpes. La Région devra être vigilante sur ce point, prévient-on !

Forestiers, scieurs et constructeurs ne sont pas pour autant descendus dans la rue. Ils ont compris l’alerte. Le vent du boulet les a poussés à comprendre que l’offre régionale n’était sans doute pas toujours à la hauteur. Ils se réunissent pour réagir dès la fin du mois d’août avec des propositions.

Ils balaieront un peu de sciure devant leur porte et demanderont aux élus d’en faire autant.

Les professionnels du bois doivent savoir se regrouper pour répondre ensemble à de gros projets.

La Région devra aller plus loin dans la structuration de la filière. Des pas ont été faits pour la forêt, surtout pour sa dimension écologique. Pour le bois aussi, Rhône-Alpes a avancé. Des formations d’ingénieurs par alternance sont en route dans deux écoles de la région.

Il faut aller plus loin, et voir la forêt-bois comme un secteur à part entière, porteur d’innovation, de production industrielle. Une élue de l’opposition régionale avait même proposé la création d’un pôle de compétitivité forêt-bois.

Donner au bois des racines dans la forêt, et des ailes par l’innovation et l’industrie, c’est  la solution.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI