Environnement

Lyon Turin: les opposants dénoncent le ” vote soviétique” des Sénateurs”

Les opposants au Lyon-Turin, soulignent  “le résultat soviétique du Sénat ” sur le projet de loi de ratification du traité France-Italiepour une quinzaine de présents en séance est de 334 pour et 13 contre.

La méthode d’instruction des « rapporteurs » de ce dossier, ardents militants du Lyon-Turin, n’a rien à envier au vote des sénateurs. Ils n’ont pas daigné auditionner les opposants à ce projet ni Monsieur ESSIG (ancien Président de la SNCF) ni Monsieur DUPORT (ancien Président de RFF) tous deux opposés à ce projet, ni la Chambre Régionale d’Agriculture de Rhône Alpes (qui rassemble les 7 chambres d’agriculture) qui a voté le rejet du projet Lyon Turin à l’unanimité moins deux abstentions, ni la Chambre d’Agriculture des Savoie,ni France Nature Environnement qui a déposé un recours contre la déclaration d’utilité publique du Lyon Turin, ni la FDSEA, ni la Confédération Paysanne, ni la Coordination Rurale, ni les maires des Communes qui ont déposé un recours contre la déclaration d’utilité publique,

ni les opposants, qui sont près d’un millier à avoir déposé un recours contre la déclaration d’utilité publique, à avoir donné un mandat d’agir en justice et payé pour, ni les 27 conseillers régionaux Rhône Alpes qui ont fait de même,

Les opposants au projet Lyon-Turin ne se résigneront pas à des méthodes qui bafouent le débat public et l’équilibre démocratique.

VOIR AUSSI