Eau

Martin Guespereau directeur général de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse

A la tête de l’Agence RMC, Martin Guespereau entend inscrire son action dans le cadre des objectifs du Grenelle de l’environnement et de la directive cadre sur l’eau. La priorité de son action ira à la lutte contre la pollution par les substances dangereuses présentes dans les rejets urbains et industriels. Le deuxième défi est celui des pollutions diffuses d’origine agricole, notamment les apports de produits phytosanitaires et de nitrates. L’agence s’attachera à redonner leur caractère naturel aux cours d’eau dégradés et à restaurer leur continuité écologique. L’Agence de l’eau emploie 400 personnes et dispose d’un budget annuel de 490 millions
d’euros.
Martin Guespereau, 36 ans, est diplômé de l’Ecole polytechnique, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts et diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il est entré en 2000 au ministère de l’Environnement comme économiste dans la délégation française lors des négociations internationales sur la lutte contre le changement climatique. Il devient ensuite Chef du service régional
de l’environnement industriel à la DRIRE de Picardie jusqu’en 2003 puis, rejoint la direction du Trésor du ministère des Finances où il est responsable de la politique financière pour la zone Afrique du Nord /Moyen-Orient.
En décembre 2004, il devient conseiller technique « santé environnement » de Philippe Douste-Blazy, ministre de la Santé, puis conseiller technique « crises sanitaires » de Xavier Bertrand, son successeur, et enfin de Philippe Bas. En mai 2007, il est appelé comme conseiller technique « écologie et urbanisme » au cabinet du Premier ministre, François Fillon. A ce poste, Martin Guespereau a coordonné l’action gouvernementale lors du Grenelle de l’environnement.

VOIR AUSSI