Énergie

Matériels électriques recyclés: Recylum engage les électriciens dans des projets de coopération

Dans le cadre du Défi Récylum Pro « recyclons ici pour apporter l’électricité là-bas » 122 grossistes en électricité de Rhône-Alpes et ont apporté 62 tonnes ( sur 575 tonnes au niveau national) d’équipements électriques permettant le financement d’un projet d’électrification de deux lycées et d’un centre de soins au Pérou.

L’opération lance par Recylum a engagé au niveau national 951 agences de grossistes en matériels électriques dans un objectif de lutte contre le gaspillage et de partage des ressources. L’opération avait pour objectif de soutenir  des projets d’électrification d’écoles et de centres de soins au Burkina Faso, au Congo, au Laos, au Pérou…

Les professionnels ont  déposé leurs matériels chez leur grossiste les équipements électriques usagés de leurs chantiers ou ceux qui sont stockés inutilement dans leurs locaux : matériel d’éclairage, systèmes de surveillance et contrôle d’accès, systèmes de protection incendie…

Récylum les a pris  en charge pour qu’ils soient dépollués, recyclés et puissent ainsi servir à fabriquer des équipements neufs. Chaque tonne collectée sera convertie en soutien financier à un projet d’Electriciens sans frontières : 375 tonnes de matériel recyclées = 1 projet financé.

575 tonnes recyclées et un projet financé

Au niveau national 951 agences de grossistes ont participé à l’opération, dont 122 en région Rhône-Alpes. Soixante deux tonnes d’équipements collectées proviennent de la région Rhône-Alpes.

Un premier projet sera financé. Le projet d’électrification, via des installations photovoltaïques, de deux lycées et d’un centre de soins à Lagunas au Pérou sera ainsi mené à bien en septembre par Electriciens sans frontières, partenaire de Récylum.  Plus de 1000 enfants et leurs professeurs en bénéficieront, ainsi que toute la population de la ville avec une meilleure qualité de soins. Lagunas n’est alimentée en électricité que de 4h30 à 6h00 et de 18h00 à 23h30 ! Les participants au Défi permettent ainsi d’améliorer, entre autres, les conditions d’intégration professionnelle des élèves des lycées Santa Maria Goretti et Padre Lucero qui proposent des formations techniques en menuiserie, mécanique, couture et informatique.

VOIR AUSSI