Environnement

Métiers de l’électricité: ENEDIS mise sur l’alternance

ENEDIS accorde une large place à l’alternance pour la formation aux métiers de l’électricité. Le gestionnaire de réseau intègre cette année pour l’entité Sillon rhodanien 49 alternants qui seront chacun suivi par un tuteur.

Cette année, ENEDIS  Sillon rhodanien va embaucher 80 salariés, plus que le nombre de personnes qui feront valoir leurs droits à la retraite. Le réseau de distribution public d’électricité doit, non seulement être entretenu et parfois réparé, mais il doit aussi suivre l’évolution de la production et la demande. La production décentralisée d’énergie se développe régulièrement. La consommation elle évolue notamment en suivant le développement de nouveaux quartiers, par exemple dans l’agglomération lyonnaise, après la confluence, c’est le quartier des Puisots à Vénissieux qui va connait des constructions nouvelles.

Ce jeudi, 49 alternants ont fait leu rentrée lors d’une journée d’intégration tenue dans un hôtel du quartier de l part Dieu où ils ont été accueillis par les équipes du gestionnaires de réseau, et par leurs tuteurs. « L’alternance concerne des formats du niveau Cap et Bac pro, jusqu’au niveau bac plus 5 explique. » Francine Fouassier, adjointe au directeur de Sillon rhodanien, et déléguée aux ressources humaines.

Les alternants passeront une partie des deux années de leur contrat en établissement d’enseignement pour u enseignement général et technique. Ils passeront l’autre partie de leur contrat dans des équipes d’ENIDIS dans les installations de conduite du réseau, sur le terrain, mais aussi en clientèle pour des raccordements.

 

Les compétences visées sont variées : ingénieur en informatique et maintenance, technicien d’intervention réseau, technicien poste source, technicien clientèle, cartographe, chargé « affaires, chargé “exploitation, chargé de projets raccordement, préparateur. ENEDIS consacre en moyenne 10 000 euros  par alternant.

Lune fois le diplôme obtenu les alternants peuvent aller travailler dans des entreprises du secteur de l’électricité, mais ne bonne partie signent un contrat d’embauche en CDI avec le distributeur électricité. Trent trois alternant qui achèvent leur formation en cette rentée, signent un contrat avec l’entreprise, soir 66 % de la promotion ENEDIS cherche aussi à féminiser ses effectifs. Les filles et les femmes sont encore très minoritaires dans les établissements de formation, mais elles sont encore moins nombreuses dans les métiers techniques de l’entreprise. L’entreprise compte seulement 19 % de femmes. Mais la situation évolue, par exemple avec l’évolution des conditions de travail où la dimension physique prend une place parfois moins importante que par le passé.

Pour en savoir plus sur les embauches chez Enedis: www.enedis.fr/postuler-nos-offres

VOIR AUSSI