Actualités

Métropole de Lyon : un club fédère les acteurs du solaire

            A l’occasion du salon BePositive qui a ouvert ce mardi à Eurexpo, la Métropole de Lyon,  le syndicat régional  professionnel AuRA Digital Solaire et Enedis ont lancé le Club solaire.  L’initiative vise à accélérer la solarisation du territoire métropolitain en apportant aux porteurs de projets les outils et la mise en réseau  nécessaire pour accélérer le développement de leurs actions.

           Le Club Solaire de la Métropole de Lyon a été présenté ce mardi , sur le salon BePositive, par Philippe Guelpa Bonaro, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’énergie, par Elise Cabrol , directrice territoriale d’Enedis et Pascal Richard, président du syndicat professionnel AuRA Digital Solaire. Dans le cadre de son partenariat avec la Métropole, Enedis participe au financement du Club à hauteur de 50 000€ par an pendant 3 ans.
            Le Club Solaire s’inspire d’un club identique créé par la Métropole de Marseille-Aix en Provence.Les actions du Club doit permettre d’ accompagner les acteurs pour un développement coordonné et pertinent de l’énergie solaire, de fédérer des initiatives innovantes, de promouvoir une intégration pertinente de l’énergie solaire photovoltaïque dans le réseau de distribution électrique.
             Le Club proposera des animations thématiques pour les entreprises, les collectivités, les bailleurs sociaux, les associations. Il facilitera l’action des porteurs de projets et répondra à leurs difficultés.

Multiplier par quatre la production solaire


             La création du Club solaire  vise a stimuler la politique de transition énergétique de la Métropole. La Métropole vise une baisse de 30% les consommations d’énergie par rapport à 2000 d’ici 2030. Elle ambitionne de doubler la production locale d’énergies renouvelables pour atteindre 17% dans la part des consommations métropolitaines d’ici 2026. Pour ce second objectif, la Métropole souhaite accélérer la production d’énergie renouvelable, notamment par la filière photovoltaïque. Pour cette dernière le but est de passer de  62 GWh/an à 245 GWh/an. La filière solaire offre en effet un potentiel très important  encore peu développé. L’ensoleillement de plus de 2 000 heures par an est extrêmement propice à la production d’électricité et de chaleur. Par ailleurs, au vu de la richesse de l’écosystème local impliqué dans la filière, l’enjeu industriel est fort.

              Pour Philippe Guelpa-Bonaro, «   le  Club solaire permettra d’accompagner la réalisation des projets solaires des acteurs publics et privés. Le territoire de la Métropole doit être une locomotive française et européenne pour le développement de projets photovoltaïques et solaires thermiques afin de viser la neutralité carbone dès 2040 comme nous l’a rappelé lundi le secrétaire général de l’ONU. Cela passe par une mobilisation générale de tous les acteurs  : entreprises, représentations professionnelles, collectivités et associations locales. En ce sens, le Club solaire que nous lançons aujourd’hui, avec AuRa Digital Solaire et avec l’appui financier d’Enedis, marque une étape importante pour atteindre ces objectifs»
    Pour Pascal Richard, Président d’AuRA Digital Solaire : « Ce partenariat prolongera et accélérera les initiatives prises ces dernières années. Le syndicat se réjouit de mettre en avant l’excellence de la filière solaire au niveau de la métropole. C’est pour nos membres la possibilité  d’apporter des solutions compétitives aux entreprises et aux collectivités de la Métropole, autant qu’aux habitats sociaux dans un contexte de prix de l’énergie élevé qui semble s’installer dans le temps. »
       Élise Cabrol, Directrice territoriale d’Enedis , rappelle que l’entreprise ”  Gestionnaire du réseau de distribution sur la Métropole de Lyon Enedis est pleinement engagée pour incarner un service public à impact positif et c’est dans ce cadre qu’elle se mobilise aux côtés d’AuRA Digital Solar et la Métropole pour faciliter l’insertion de ces futures capacités de production, ainsi qu’être en appui de l’optimisation des projets ».

       AuRa Digital Solaire est le syndicat régional des professionnels de l’énergie solaire et des solutions digitales appliquées à l’énergie et à l’efficacité énergétique en Auvergne Rhône-Alpes. Il représente près de 2 000 emplois en région et 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Son ambition est de promouvoir un développement cohérent de l’énergie solaire et du digital au service d’un approvisionnement énergétique écologique et résilient des territoires.

VOIR AUSSI