Science

Nanotechnologies: les Verts exprimeront leurs réserves lors du débat national à Grenoble et à Lyon

Le débat public particulier sur nanotechnologies a été lancé ce jeudi à Strasbourg. Il comprend dix sept réunions à travers la France, dont des réunions à Grenoble et à Lyon. « Les élus Verts au Conseil Régional Rhône-Alpes, territoire portant les plus lourds investissements publics en matière de nanotechnologies, se félicitent, dans un communiqué, du lancement du débat public national sur la problématique des nanotechnologies»


Les élus rappellent qu’ils sont « attachés au dialogue science et société, interrogeant l’utilité sociale et environnementale de la recherche » Ils participeront aux débats du 1er décembre à Grenoble et du 12 janvier à Lyon mais pour interpeller décideurs et citoyens sur les enjeux et risques du scientisme et du productivisme.Les Verts rappellent qu’ils ont à plusieurs reprises fait part de leurs désaccords envers des subventions publiques pour des projets tel que Clinatec et/OU Nano2012 ». Ces projets ne comprenant pas, entre autres, de recherches indépendantes quant aux impacts sociétales et environnementales.


«Au-delà du bon usage des fonds publics en matière de recherche, de santé et de soutien à l’emploi, les élus Verts considèrent que l’ensemble des risques éthiques, sanitaires et environnementaux doivent être exposés en toute transparence à l’ensemble des consommateurs”. Les Verts rappellent que « l’écologie politique distingue en effet progrès technique et progrès humain. Les nanotechnologies semblent bien loin des « technologies conviviales » d’Ivan Illitch, surtout si elles enclenchent des transformations irréversibles pour l’identité même des personnes humaines »



Pour des informations sur le projet CLINATEC : http://www.fondation-nanosciences.fr/index.php?struc_id=112


Pour la position des Verts sur le projet : http://www.lesverts38.org/spip.php?article1765







VOIR AUSSI