Actualités

Congrès sur la biologie du Nématode le 7 mars à Lyon


Le comité Nobel a récompensé en 2002 et 2006 des chercheurs ayant étudié le nématode Caenorhabditis elegans un ver long d’1 millimètre , transparent et extraordinairement malléable génétiquement. Ce ver rend possible l’étude de la neurobiologie, du développement, du vieillissement, de l’immunité, de la reproduction, etc. Ces propriétés rares ont permis certaines découvertes clefs de la biologie moderne comme l’”apoptose” ou l’ “ARN interférent”.
Les récompenses scientifiques attachées à l’étude du nématode reflètent l’essor considérable qu’a connu ce modèle biologique découvert en 1974 par Sydney Brenner.

L’ENS Lyon, où deux équipes de recherche travaillent sur Caenorhabditis elegans, accueille le congrès français annuel de biologie du nématode le Vendredi 7 mars .Cette journée sera l’occasion d’aborder un grand nombre de thèmes biologiques en utilisant au mieux la puissance expérimentale qu’offre Caenorhabditis elegans.

>>> Télécharger le programme du congrès au format pdf


VOIR AUSSI