Véhicules électriques

Nette progression estivale du marché du véhicule électrique

Sur les deux mois d’été 2019, 6 393 véhicules électriques particuliers et utilitaires ont été immatriculés en France, soit une hausse de 54 % par rapport à la même période en 2018. Les livraisons d’hybrides rechargeables ont quant à elles légèrement augmenté (+ 3 %) avec 2 564 immatriculations. Depuis le début de l’année, le marché du véhicule électrique enregistre une hausse de 43 %, avec 31 685 immatriculations.

Depuis le début de l’année, 11 347 Renault Zoe ont été immatriculées, ce qui place ce véhicule en tête des ventes du segment électrique. ©Autoviva (CC BY-SA 2.0)

Le segment du véhicule électrique particulier enregistre une forte hausse sur juillet-août 2019 (+64 %) avec 5 170 unités immatriculées, contre 3 160 l’an passé sur la même période. Sur les deux mois, la Renault Zoe conforte sa place de leader du segment avec 2 470 immatriculations (+ 83 %), et représente 48 % de parts de marché. Elle devance la Nissan Leaf, suivie de la Tesla Model 3, et de la BMW i3.

La Renault Zoe en tête

Depuis le début de l’année, 26 176 voitures électriques particulières ont été immatriculées, contre 17 539 en 2018 sur la même période (+ 49 %). La Renault Zoe (11 347 unités), la Tesla Model 3 (3 741) et la Nissan Leaf (2 614) sont les modèles les plus immatriculés sur la période. Le segment représente dorénavant 1,8 % des ventes d’automobiles particulières neuves en France.
De leur côté, les ventes d’utilitaires électriques continuent de progresser. Ainsi, 1 223 nouvelles mises à la route ont été enregistrées sur juillet et août, soit 223 immatriculations supplémentaires par rapport à juillet-août 2018(+ 22 %). Renault reste leader du segment en totalisant 856 véhicules immatriculés (644 Kangoo ZE et 212 Zoe), soit 70 % du marché. Suivent le Goupil G4, le Nissan E-NV200 et le Peugeot Partner.
Depuis le début de l’année, 5 509 utilitaires électriques ont été immatriculés(+ 18 % par rapport à la même période en 2018). Le Renault Kangoo (2 644 unités), la Renault Zoe (943) et le Nissan e-NV200 (473) sont les modèles les plus vendus. Le segment de l’utilitaire électrique représente désormais 1,7 % du marché.

Le marché de l’hybride rechargeable moins dynamique

En revanche, le marché de l’hybride rechargeable n’a pas été aussi dynamique qu’attendu. En effet, avec 1 175 immatriculations enregistrées en juillet et 1 389 en août, soit un total de 2 564 véhicules, le segment n’aura progressé que de 3 % par rapport à l’été 2018. Le Mitsubishi Outlander confirme une fois encore son succès et reste le modèle le plus immatriculé, avec 812 mises à la route enregistrées, soit une hausse de 354 % par rapport à juillet-août 2018. La Mini Countryman se place en seconde position, suivie du Land-Rover Range-Rover.
Depuis le début de l’année, 10 422 hybrides rechargeables ont été immatriculés, soit une hausse de 15 % par rapport à la même période en 2018. Le Mitsubishi Outlander (2 307 immatriculations), le Land Rover Range Rover (1 321) et la Mini Countryman (1 190) sont les modèles les plus vendus sur la période.
jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

VOIR AUSSI