Construction et aménagement

Nord-Isère : Deux jours d’échanges intenses pour la filière de l’écoconstruction

Après avoir essuyé les plâtres il y a deux ans, la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère[1] (Capi), la CCI Nord-Isère, le Pôle d’innovations constructives (PIC) et leurs partenaires, la Région, le Pôle Métropolitain,… ont trouvé pour cette 2e édition la bonne maille. Tout d’abord échanger et apprendre à travers rencontres et tables rondes. La première conférence était à ce titre riche d’enseignements sur les comportements des occupants de bâtiments BBC, décryptés par un architecte et un sociologue.

Daniel Paraire, Raymond Feyssaguet, Pierre-Olivier Boyer, Alain Cottalorda et Cyril Kretzschmar donnent le coup d’envoi de ce rendez-vous entre professionnels des nouveaux modes de construction. [photo Enviscope]

Au-delà des échanges, il y a une volonté de promouvoir la « Vallée française de l’écoconstruction[2] », comme l’appelle Alain Cottalorda, président  de la Capi, qui souhaite bâtir une stratégie de développement autour de cette filière. Que de chemin parcouru en effet depuis le village de terre, paille et chaux des années 70, mentionné par Raymond Feyssaguet, maire de Villefontaine.

Pour Daniel Paraire, président de la CCI et Pierre-Olivier Boyer, président du Pic, initiateurs  de la convention d’affaires et de la bourse d’opportunités, il s’agissait de passer à l’action. Dans un marché atone, il fallait favoriser les rencontres entre donneurs d’ordre et professionnels, donner la possibilité aux industriels comme aux artisans de pouvoir se présenter et faire connaitre leurs produits.

400 rendez-vous pour trouver des opportunités d’affaires

C’est exactement ce qu’est venu faire Franck Bercegeay, qui a franchi le pas de l’entreprise comme directeur Design & Innovation de la jeune société Ubiant. Il souhaite  proposer son nouveau modèle d’OS[3] aux industriels du bâtiment. 800 demandes de rendez-vous, sur lesquelles 400 retenues, ont ainsi été formulées à l’avance par les professionnels, qui désiraient rencontrer des grands comptes, institutionnels ou industriels, ou simplement étaient en quête de partenariats, explique Sandra Veyret, chargée de mission de la CCI auprès du PIC. C’est le cas de Denis Virot, dont la société nord-iséroise Texinov produit des textiles techniques. En rencontrant Delphine Courtois et Philippe Maignand, managers de Cellumat, fabricant de béton cellulaire, ils ont peut-être trouvé ensemble de nouvelles pistes d’applications pour leurs deux produits.

Au final, de façon concrète toutes ces rencontres répondaient bien aux objectifs assignés par Cyril Kretzschmar, conseiller régional délégué à la nouvelle économie, « trouver des formes de coopération plus efficaces entre les différents métiers », entre industriels et artisans, entre pros de la conception et ceux de la réalisation.

  

Convention d’affaires et bourse des opportunités, pour se connaitre et travailler ensemble. [photos Enviscope]

Ces rendez-vous professionnels accueillis dans les locaux de la CCI à Villefontaine, seront suivis de deux journées grand public, qui se dérouleront les 25 et 26 janvier prochains, aux Grands Ateliers toujours à Villefontaine. Elles permettront au particulier de situer les acteurs, entreprises et artisans qualifiés localement, mieux comprendre les solutions techniques et connaître les financements.

antoine.reboul@enviscope.com


[1] Ainsi que la Communauté de communes des Vallons de la Tour.

[2] Vallée française de l’écoconstruction : ce secteur du Nord-Isère concentre à travers des grands groupes comme Lafarge, Vicat, ParexLanco,… 80% de la R&D française dans le domaine des ciments, granulats, etc. L’implantation de la structure de formation des « Grands Ateliers », la création du Pôle d’innovations constructives (Pic), qui regroupe les acteurs de la filière, puis celle de la plateforme Astus (avec celle de Chambéry, une des 10 plateformes du Plan Bâtiment issu du Grenelle), lieu d’échanges et d’expérimentation pour les professionnels, financée par la Région au travers du Grand projet Rhône-Alpes (GPRA), viennent encore renforcer le dispositif.

[3] OS : operating system (système d’exploitation).

VOIR AUSSI