Science

Numérique : Investissements en hausse de 39% pour Auvergne-Rhône-Alpes

La Région Auvergne Rhône-Alpes va investir 39% de plus que les deux Régions réunies en 2015 sur le numérique. Le numérique est un outil d’aménagement du territoire, un atout pour les campagnes, et le moyen de développer de nouvelles formes de travail, économes en mobilité.

La nouvel exécutif régional d’Auvergne Rhône-Alpes a inscrit 46 millions au titre des investissements dans son budget 2016 discuté  les 14 et 15 avril. c’est plus que l’effort consenti en 2015 par les deux Régions.

Gilly, vice-présidente en charge de l'économie de proximité, du commerce de l'artisanat et du numérique. ( enviscope.com)
Juliette Jarry, vice-présidente en charge de l’économie de proximité, du commerce de l’artisanat et du numérique. (enviscope.com)

Le but est d’accélérer le déploiement de la fibre optique pour le Très haut débit. Les deux Régions avaient mis en place des stratégies différentes. L’Auvergne avait  passé des contrats avec ses quatre départements. Rhône-Alpes avaient passé des contrats avec des syndicats mixtes, avec l’Ardèche et la Drôme ensemble.

Le but est d’intensifier le déploiement du très haut débit, en donnant la priorité aux campagnes. Le taux de couverture de 85% semble insuffisant et devrait être porté à 90% au moins.

Le numérique est vraiment conçu comme le moteur d’une nouvelle croissance d’un nouvel aménagement du territoire.  L’exécutif approfondit son projet de Campus numérique dans une partie des locaux de l’ancien siège de la Région Rhône-Alpes à Charbonnières-les-Bains. Le projet est d’occuper quelque 7000  mètres carrés, en dehors du bâtiment principal. Le futur campus serait la porte d’entrée du réseau régional de formation initiale et continue, des services pour les entreprises, quelle-que soit leur taille et pour les salariés. Le Campus devrait permettre de trouver des emplois, un objectif  très concret.

Le campus, sans mur fonctionnerait en lien avec les autres acteurs du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes comme le Centre de formation sur le Haut débit mis en place par la CCI du Cantal à Aurillac.

Le déploiement du numérique devrait favoriser le développement de nouvelles formes d’organisation du travail réduisant les besoins de mobilité.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI