Mobilité

Réseau Ferré de France étudie un quai supplémentaire pour la Part-Dieu

Entre 1997 et 2005, le nombre de voyageurs en gare de Lyon Part Dieu est


passé de 10 à 17 millions. Le nombre de voyageurs quotidiens dans la gare qui reçoit 500 trains par jour, devrait passer à plus de 130 000 en 2013, puis à 156 000 en 2020, soit une augmentation de 93% par rapport à 2005.



La gare dispose actuellement de 10 voies à quai alimentées par 4 lignes au nord et au sud, pouvant accueillir des trains de voyageurs. Les voies à quai sont saturées aux heures de pointe et moindre incident sur le réseau entraîne des retards en cascade. Elle dispose d’une voie sans quai (K) utilisée par les circulations fret.


La solution la plus simple et la plus rapide à réaliser avant d’envisager la création de nouvelles voies à quai est de créer un quai pour la voie K. La répartition des trains voyageurs sur 11 voies


permettrait de fluidifier le fonctionnement. Actuellement en cours d’études d’avant-projet, la mise en service de la voie K comme voie à quai pourrait s’envisager pour fin 2011


Le noeud ferroviaire lyonnais constitue l’une des zones les plus contraintes du réseau


ferroviaire national. Les principaux points de congestion se situent à la bifurcation de Saint-Clair et le secteur de la Guillotière, traversés par près de la moitié des circulations . La ligne de Saint-André-le-Gaz, est de plus en plus sollicitée avec le développement des dessertes nord Isère passées de 135 à 194 trains 2004 à 194 en 2008). La gare de la Part-Dieu accueille aussi les circulations TGV et recevra à la fin de 2011 le trafic de la banche LGV Rhin Rhône Branche Est.

VOIR AUSSI