Science

Partenariat franco-québécois sur les écotechnologies

Le pôle de compétitivité Trimatec, le Club Français des Membranes, l’association Innovation Fluides Supercritiques et le réseau Algasud ont signé en novembre 2012 à Lyon un partenariat avec  quatre centres techniques québécois, le Centre d’Etudes des PROcédés Chimiques du Québec, le Centre National en Electrochimie et en Technologies Environnementales, le Centre de Transfert Technologique en Ecologie Industrielle et l’Institut de Technologie des Emballages et du Génie Alimentaire. Le but est de favoriser le développement des écotechnologies liées à la production et la valorisation des micro-algues, aux fluides supercritiques et aux procédés membranaires.

 Les partenaires ont concrétisé leur accord en organisant trois séminaires techniques d’échanges à Montréal. Ces journées ont réuni 25 participants entreprises et scientifiques des deux pays pour favoriser les coopérations. Côté français, les sociétés Envolure, FlowerSEP ainsi que le Laboratoire M2P2 d’Aix-Marseille Université et le CEA ont participé. Quatorze conférences ont été présentées sur les thématiques micro-algues, nanomatériaux et procédés propres. Les participants ont pu visiter les 4 centres techniques québécois et le laboratoire micro-algues de l’Université McGill.

Le Centre National en Electrochimie et en Technologies Environnementales (CNETE) et la société FlowerSEP, adhérente de Trimatec ont noué un partenariat. Le CNETE devient la plate-forme privilégiée pour tester et préconiser le séparateur centrifuge à très haute performance Laminar Flow CS développé par FlowerSEP avec le CEA. FlowerSEP prévoit de s’établir au Québec pour accéder au marché nord américain.

Les partenaires français et québécois se retrouveront à Lyon pour organiser un séminaire dans le cadre du congrès de la Société Française du Génie des Procédés, du 8 au 10 octobre 2013.

VOIR AUSSI