Science

Pollution de l’air : l’agglomération grenobloise équipe des bus de capteurs renifleurs

Pollution de l’air : l’agglomération grenobloise équipe des bus de capteurs renifleurs

Après les trams de la ligne A en 2017, des bus de la SemiTag mesurent depuis le 23 janvier la pollution en temps réel par les particules fines sur le parcours de la ligne C1 (Grenoble – Meylan).

Le Laboratoire d’expérimentation des mobilités de l’agglomération grenobloise (Lemon) a lancé, sous le nom de code GreenZenTag II, une nouvelle expérimentation, visant à mesurer en temps réel la pollution aux particules fines sur le parcours d’une des principales lignes de bus de l’agglomération.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI