Actualités

Pour la neutralité sonore dans les bus lyonnais

Les bus sont des lieux publics  dont la destination première est le transport dans des conditions optimum de confort: mécanique, mais aussi sonore.
Il est primordial d’assurer aux clients, des conditions optimales qui permettent aux bus d’être un lieu adapté à leurs besoins: repos, conversation, lecture, travail, comtemplation, etc.
La ville est un milieu assez stressant pour que bus soient des lieux calmes. A Lyon, les TCL font fait des efforts pour lutter contre les incivilités sonores mettant enfin en appliquant leur propre réglement.

Mais , cela reste un paradoxe, dans de nombreux bus, des radios sont diffusées. Cet environnement sonore imposé contrevient au réglement même du SYTRAL qui ne  prévoit pas d’ambiance sonore et demande même aux clients de s’abstenir d’utiliser leurs appareils sonores.

Environnement intolérable

Le bruit des radios est souvent intolérable: publicités agressives,  musiques imposées, animations, humour,  dont la qualité mérite d’être discutée. Tout cela n’est pas propice à la création d’une ambiance calme, reposante, confortable.

Les TCL répondent qu’il est possible de demander aux conducteurs de baisser le volume ou d’arrêter la radio.
Mais c’est demander au client de faire respecter un règlement que le transporteur lui-même enfreint! Le comble!

Il est évidemment concevable de permettre aux conducteurs d’écouter de la musique. Mais l’écoute par un appareil individuel peut poser problème ( isolement par rapport à l’environnement). L’écoute de musique ou d’une radio peut aussi poser un problème de sécurité: distraction, etc. Il serait interdit de parler au conducteur, mais pas interdit à ce dernier de se laisser entrainer par l’intérêt des propos tenus à la radio, ou par le rythme d’une musique digne d’une discothèque!

NEUTRALITE DU SERVICE PUBLIC

Les conducteurs devraient être exclusivement  concentrés sur les fonctions de conduite, sur les fonctions commerciales, par exemple lignes en correspondances, etc.
De plus, la diffusion d’une radio contrevient à la neutralité qui doit être celle d’un service public: l’objet de TCL est de transporter dans de bonnes conditions de confort et de sécurité, ni d’informer ( en dehors des informations sur son propre service) ou de distraire. La sécurité qui suppose une extrême attention à l’environnement, est d’autant plus à l’ordre du jour qu’un accident a été causé récemment par un véhicule des TCL au centre même de Lyon.

La suppression de toute diffusion de radio devait être remplacée par … le silence, ou par des messages  pratiques sur le réseau lui-même.

Nous avons fait part récemment de ces remarques au service clientèle de TCL, dont la réponse nous a montré que le fond du problème n’avait pas été compris. Nous avions expliqué que nous nous exprimerions plus largement. C’est fait.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI