Énergie

Premiers équipements livrés pour ITER

Saint-Paul-lez-Durance, le 4 septembre 2014. Les premières pièces destinées à l’installation ITER ont été livrées sur le chantier du programme de recherche à Saint-Paul-lez-Durance. Expédiés des Etats-Unis les douze « parafoudres » arrivés sur le site  font partie de la contribution américaine aux équipements  de l’installation. Les parafoudres constituent l’un des éléments du système installé entre le poste électrique de 400 kV et les transformateurs qui alimentent l’installation ITER. Ils protègeront  les transformateurs des fortes surtensions qui pourraient résulter d’un impact de foudre.
Les autres éléments permettant de connecter  ITER au poste électrique 400 kV ont attendus d’ici la fin du mois de septembre. Leur installation devrait commencer au début de 2015. Les membres d’ITER livreront ainsi plusieurs milliers de pièces.
ITER sera la plus grande installation expérimentale de fusion jamais construite. La fusion est à l’origine de l’énergie du Soleil et des étoiles. La fusion est le phénomène au cours duquel des noyaux d’atomes légers fusionnent pour former des noyaux plus lourds en dégageant une grande quantité d’énergie . La recherche sur la fusion vise à maîtriser une source d’énergie à la fois sûre, fiable et respectueuse de l’environnement. La contribution de l’Europe représente à peu près la moitié du coût d’ITER, les six autres Membres engagés, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les États-Unis contribuant à part égale à l’autre moitié.

VOIR AUSSI