Mobilité

Privatisation de Lyon-Saint Exupéry: la CCI demande des droits de trafic

L’Assemblée nationale a adopté en première lecture, l’article 49 du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, autorisant le « transfert au secteur privé de la majorité du capital » des sociétés Aéroports de Lyon et Aéroports de la Côte d’Azur.
Actionnaire à hauteur de 25% des Aéroports de Lyon, la CCI de Lyon prendra une part active dans la privatisation si cette dernière a comme objectif d’agir pour que l’aéroport “ renforce son déploiement au service du développement économique, des activités internationales des entreprises et de l’attractivité du territoire de Lyon et de Rhône-Alpes.

La privatisation doit être abordée avec la question de l’ouverture des droits de trafic à Lyon. Pour la  CCI, ” la position de l’Etat qui bloque le déploiement de la ligne Lyon-Dubaï  pour protéger Air France et ADP est inéquitable et pénalise tout un territoire.

VOIR AUSSI