Mobilité

Privatisation des aéroports de Lyon: les riverains opposés

L’association de défense des riverains, ACENAS, est opposée à la privatisation de l’aéroport de Lyon St Exupéry. Elle redoute que les investisseurs accroissent fortement le trafic.

L’Assemblée Nationale vient de donner son feu vert à la privatisation de l’aéroport de St Exupéry. Pour l’ACENAS,  il ”  est frappant de constater que les conséquences pour les riverains ne sont jamais envisagées, ni même évoquées par les ministres, les grands élus nationaux et régionaux et encore moins par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon qui vient d’initier une pétition pour l’augmentation du trafic.

” Attirés par une ouverture 24h sur 24 et des possibilités de doublement des pistes, les investisseurs privés chercheront à rentabiliser leur achat par l’augmentation du trafic, en particulier la nuit pour les vols  intercontinentaux et le fret.” redoute l’ACENAS.

Le patrimoine public financé par l’argent du contribuable passera à une entreprise privée qui orientera la politique régionale. Que les repreneurs soient chinois ou européens, la notion de profit commercial sera prioritaire, au détriment de l’environnement et des riverains.

L’association rappelle que ” le bruit et la pollution atmosphérique des avions sont reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé comme nocifs pour la santé des riverains avec notamment des risques accrus d’AVC, d’infarctus et des retards d’apprentissage à l’école pour les enfants.”

 

VOIR AUSSI