Énergie

Réacteurs nucléaires: Royal d’accord pour l’objectif des 50 ans

Réacteurs nucléaires: Royal d’accord pour l’objectif des 50 ans

Ségolène Royal a annoncé vouloir prolonger de dix ans de la durée de vie des centrales nucléaires françaises, qui passerait ainsi de quarante à cinquante ans.

C’est un signal politique fort, quelques  mois après le vote de la loi sur la Transition énergétique et la croissance verte qui prévoit la fermeture d’un tiers de la capacité nucléaire dans les neufs prochaines années. Cela signifie que la ministre rond avec la langue de bois, avec une vision seulement électorale, quitte à fâcher non seulement en dehors du gouvernement, mais aussi au sein  même du gouvernement.

La ministre a rappelé que c’est l’Autorité de Sûreté Nucléaire, qui lors des visites décennales, donnera ou non le feu vert pour une prolongation de principe de chaque réacteur pour une durée de dix ans. Mais le feu vert des visites décennales, n’a qu’un sens précis: il signifie qu’à la date de l’autorisation, les équipements permanents de la centrale, cuve et double enceinte de confinement, ont subi avec succès les épreuves.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI