Eau

Réseaux d’eau potable : les collectivités noyées par la réforme territoriale

Réseaux d’eau potable : les collectivités noyées par la réforme territoriale

La réforme des collectivités territoriales risque fort de justifier le report par les collectivités propriétaires de réseaux, de l’inventaire sur la qualité de ces derniers.

La réforme des collectivités territoriales, pourraient encore rallonger les délais de mise à niveau des réseaux d’eau potable dont le taux de fuites est d’environ 20% dans le sud-Est de la France selon le Syndicat des Canalisateurs qui réunit les entreprises de Provence Alpes Côte d’Azur et de Rhône-Alpes.

La situation est d’autant plus dramatique qu’on parle depuis plusieurs années  de l’urgence des économies d’eau. La loi Grenelle 1 de juillet 2009  prévoyait qu’au 31 décembre 2013 les propriétaires de réseaux d’adduction d’eau potable aient réalisé un inventaire de leur réseau.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI