Environnement

L’usine RIO TINTO de Saint Jean-de Maurienne reprise par l’allemand TRIMET et EDF

Un accord a été trouvé vendredi pour la reprise des usines d’aluminium de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) et de Castelsarrasin. L’entreprise leader de la production d’aluminium en Allemagne Trimet EDF entré au capital de l’usine, proposent une offre ferme de reprise à Rio Tinto Alcan. La Banque Publique d’Investissement (BPI) participera au projet. Le projet industriel sera mis en œuvre par un investissement de plus de 200 M€ sur 6 ans sera accompagné dans le temps par l’Etat, notamment avec la Banque Publique d’Investissement.

l’offre de reprise par l’entreprise Trimet se traduira par un transfert effectif des usines et de leurs personnels à l’automne, après le processus de consultation des instances représentatives du personnel.

 Le Premier Ministre, Jean-Marc AYRAULT, Arnaud MONTEBOURG et Thierry REPENTIN ont réuni vendredi à Saint-Jean-de-Maurienne, Jacynthe COTÉ, présidente de Rio Tinto Alcan, M. Heinz-Peter SCHLÜTER, président de Trimet AG, M. Henri PROGLIO, président d’EDF pour la signature de l’accord.

Le projet porté par Trimet prévoit le développement des usines françaises. Les deux sites industriels représentent plus de 500 emplois qui seront sauvegardés.

Les ministres soulignent le comportement exemplaire sur ce dossier de l’entreprise Rio Tinto Alcan qui a répondu selon eux, ” de manière constructive aux demandes du gouvernement français depuis plus d’un an. ” Les Ministres ont rappelé ” le sens des responsabilités dont ont fait preuve les salariés, leurs organisations syndicales et les élus de la Savoie.

VOIR AUSSI