Économie circulaire

Samuel Mayer : l’écoconception est au cœur de l’Economie circulaire

Samuel Mayer : l’écoconception est au cœur de l’Economie circulaire

Lors de la conférence consacrée le mardi 24 avril  à l’Economie circulaire, dans le cadre des conférences IESF Enviscope.com, Samuel Mayer, directeur du Pôle Eco Conception, a rappelé l’importance d’une pensée globale, dans laquelle l’écoconception a toujours sa place.

La dernière conférence en date organisée dans le cadre des Mardis  des ingénieurs et Scientifiques de France (IESF) a réuni une quarantaine de participants autour du thème de l’économie circulaire. Samuel Mayer, intervenant en compagnie de Richard Quemin de CITEO, a évoqué la place de l’écoconception dans l’Economie circulaire. Il a rappelé que le Pôle Eco Conception  est une association créée par des industriels soucieux d’aller vers des produits à impact environnemental et énergétique allégé. Le pôle, partenaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie Métropolitaine Lyon-Saint-Etienne, compte environ  35 centres relais en France

L’Economie Circulaire  a un objectif central : réduire la consommation d’énergie et de matière, tout au long du cycle de vie d’un produit ou d’un service.  ” Pour être efficace, il faut partir de l’analyse du cycle de vie qui englobe la totalité de la vie d’un produit, de sa conception à son démantèlement,  en incluant le cycle des ressources qui ont été nécessaires à sa fabrication. ” précise Samuel Mayer.

Penser cycle de vie nécessite de disposer des bons outils qui permettent une analyse précise et exhaustive. ” Nous avons en France la chance de disposer de ces outils, avec des logiciels et des bases de données, disponibles gratuitement  pour les concepteurs de produits.

L’analyse du cycle de vie complète permet de comprendre l’impact d’un produit sur l’environnent à chacune des étapes de sa vie.  Pour un jean, la culture du coton, les pesticides, le transport, le tissage, l’ennoblissement,  la confection, ont chacun un impact quantifiable. Mais l’impact le plus important est, au final, l’impact lié à l’usage, avec le cycle des lavages- repassages, qui peut durer plusieurs années.

Hiérarchiser les impacts

Une action pertinente doit reposer sur une hiérarchie clairement établi de ces différents impacts.  Pour des capsules de machines à café, l’impact principal pourra être repéré au niveau de la culture du café.

L’usage est particulièrement important. L’usage,la prolongation et le partage de l’usage sont aussi des enjeux. La prolongation de l’utilisation, est évidemment favorisée au stade de l’écoconception, qui permet de créer des produits facilement démontables, facilement réparables. Dans une industrie à la recherche d’une réduction des émissions de carbone, le Pôle Eco-Conception, entend à la fois inspirer, stimuler, agir et expérimenter.

 

VOIR AUSSI