Construction et aménagement

Sécurité et qualité : la CAPEB Rhône met en garde contre l’achat d’équipements en ligne

La CAPEB du Rhône met en garde contre la qualité et la sécurité d’appareils de chauffage, sanitaires, achetés en ligne et posés dans des conditions douteuses.

En France, le commerce en ligne représente 57  milliards d’euros. Les seules ventes de matériel de plomberie et de chauffage représentent  près de 15% de ce marché soit 8,55 milliards d’euros, un chiffre en croissance  de  50%  par an. Pour les artisans du bâtiment, l’explosion de ce marché est à mettre en relation avec l’augmentation des sinistres, une augmentation et d’autant  plus inquiétante que bien des sinistres ne sont pas  couverts par les assurances.
La CAPEB  Rhône et le Syndicat des artisans Plombiers,  Zingueurs, Couvreurs, Chauffagistes du Rhône s’inquiètent de  l’évolution de ce marché  et des problèmes rencontrés, tant avec la qualité des produits que par les conditions de pose. Les professionnels engagent donc une campagne d’information auprès des consommateurs et une action de concertation avec fabricants, distributeurs et assureurs.

Les exemple sont nombreux de problèmes causés par des équipements de mauvaise qualité, mal installés, sources de gaspillage d’eau ou d’énergie, mais aussi potentiellement dangereux.

Chaque année entre 500 000 et 1 million de dégâts des eaux sont dus uniquement à une douche défectueuse. Ces dégâts entrainent plus de 3 millions d’euros de réparation. Autre constat, certains adoucisseurs peuvent rendre l’eau non potable. Le terme « produit article similaire » lors d’achats  sur   internet laisse planer le doute de la contrefaçon, voire d’un appareil non conforme aux législations, quand ce n’est pas un appareil totalement différent qui sera livré. Le matériel de chauffage défectueux peut causer de graves accidents. Le monoxyde de carbone reste la première cause de mortalité  accidentelle toxique. Un incendie se  déclare toutes  les  2  minutes  en  France, et les incendies provoquent en moyenne    900  décès par   an…

Des chantiers de plus en plus compromis

Les artisans  constatent aussi une augmentation du nombre des chantiers de rénovation interrompus pour  des raisons de matériel imparfait acheté en ligne fourni par  le  client. Les conséquences sont dramatiques lorsque  les  assurances  ne peuvent  jouer leur rôle.  Tous les fabricants stipulent dans leurs conditions  générales de  vente : tout est garanti dès lors qu’une installation est effectuée par  un professionnel qualifié. Des mesures  encore plus drastiques en termes de chauffage puisqu’un  entretien  annuel  des chaudières est obligatoire.

Une information des particuliers

Pour  permettre d’acheter en  confiance le Syndicat des artisans Plombiers, Zingueurs, Couvreurs, Chauffagistes  du  Rhône a élaboré une brochure, « Mes  travaux sur mesure  »  listant les questions qu’il  convient de  poser  avant   tout achat. La brochure est  disponible  sur www.capeb-­rhone.fr,  et sur demande à infoachatweb@capeb-­rhone.fr. Il est possible de poser des questions sur cette adresse.

Pour les professionnels, cette situation entraine aussi des risques. Comment être certain de la qualité des produits posés dont la provenance est ignorée ? La CAPEB Rhône et le Syndicat des plombiers chauffagistes invitent les professionnels à réfléchir à ce dossier.

De nombreuses réunions ont été organisées avec des distributeurs. Rendez-­vous est  pris avec les principaux  fabricants pour agir sur les délais de  livraison, l’allongement  des  périodes de  garantie  (matériel  et service  après-­vente),  l’information, l’augmentation  des  compétences voire des qualifications.

Tous  les corps  de métier  du bâtiment,  et bien au-­delà sont concernés :  électriciens  (tableaux  électriques, luminaires, appareillages, hi-­‐fi, domotique  par  exemple),  les menuisiers  (parquets  fenêtres   entre autres), les  carreleurs, ainsi que cuisinistes, agenceurs d’intérieur…

VOIR AUSSI