Construction et aménagement

SELVERT SAS : un sel de déneigement et un désherbant respectueux de l’environnement.

La société SELVERT SAS a développé Deneigevert, un sel de déneigement, et Deserbvert, un désherbant. Ces solutions respectueuses de l’environnement étaient  présentées à l’occasion du salon Pollutec 2014.

Basée à Lans-en-Vercors, SELVERT SAS a été créée en 2012 par deux ingénieurs chimistes. Jean-Louis Brault, l’un des deux créateurs rappelle que “avant même la création de l’entreprise, nous cherchions à développer des produits respectueux de l’environnement“.

C’est dans ce cadre qu’ont été mis au point un sel de déneigement, DeneigeVert, et un désherbant Deserbvert, tous deux respectueux de l’environnement. “Deneigevert est à base d’acétate de calcium, et présente la particularité d’être non corrosif, contrairement au gros sel  utilisé habituellement pour déneiger” explique Jean-Louis Brault. En effet, le gros sel abîme les pièces métalliques, comme les rails du tramway, ce qui n’est pas le cas de Deneigevert qui, grâce à sa solution passive, n’abîme pas les matériaux déposés au sol.

Des tests difficiles en l’absence de neige

Nous étions prêts à l’hiver 2013, à utiliser le sel de déneigement pour des tests sur la ville de Grenoble, mais le manque de neige nous en a empêchés. “, indique Jean-Louis Brault. Cependant, l’entreprise a livré 30 000 litres à la ville de Grenoble.

Deserbvert est un produit à base d’acide acétique. “Il est biodégradable, contrairement aux produits phytosanitaires qui restent dans le sol et se dégradent lentement.”, indique Jean-Louis Brault. En outre, l’acide acétique permet au produit de ne pas polluer. Le produit s’attaque à la cellulose et ne s’en prend pas à la racine.

Ces deux produits couvrent toute l’année, car l’un est utilisé en hiver, et l’autre en été. Néanmoins, Déserbvert possède un avantage sur Deneigevert. En effet, “il peut être utilisé au niveau national, ce qui n’est pas le cas du sel de déneigement, dans la mesure où certaines régions sont moins propices à la neige“, estime Jean-Louis Brault. L’objectif de SELVERT est non seulement de se développer à travers la France, mais également à l’international. “Nous espérons pouvoir développer des antennes locales, afin de produire localement”, déclare Jean-Louis Brault.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

VOIR AUSSI