Loire

Signature d’une charte de bonnes pratiques agricoles en zones humides dans le département de la Loire

Le Conseil départemental de la Loire, la Chambre d’agriculture et la préfecture de la Loire ont signé le 21 juin une charte de bonnes pratiques agricoles en zones humides. La maîtrise de ces sols menacés devient une véritable préoccupation pour les agriculteurs et les élus désireux de développer une agriculture plus durable.

Georges Ziegler, président du Conseil départemental de la Loire, Raymond Vial président de la Chambre d’agriculture et Evence Richard préfet de la Loire se sont réunis le 21 juin à Essertines-en-Châtelneuf pour la signature d’une charte de bonnes pratiques agricoles en zones humides.

Elaborée par un comité de pilotage associant élus départementaux, la DDT (Direction Départementale des Territoires) et la Chambre d’agriculture, cette charte vise à apporter aux agriculteurs des éléments de compréhension des enjeux agricoles autour des zones humides.

Cette initiative illustre plus généralement la prise de conscience grandissante de leur rôle essentiel dans la maîtrise des équilibres écologiques aujourd’hui. Présente sur 3 % du territoire de la Loire, les zones humides abritent 50 % des espèces d’oiseaux et sont nécessaires à la survie de 100 % des amphibiens. Or aujourd’hui, elles apparaissent plus que jamais menacées par l’urbanisation grandissante, les pratiques agricoles non adaptées ou la reforestation. Le département de la Loire estime qu’environ 66 % des zones humides ont disparu en France.

Présenté sous forme d’un guide technique, cette charte a vocation à devenir une référence départementale partagée. Elle a ainsi été également signée par  l’Agence française pour la biodiversité, l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, le Sage de la Loire ainsi que le Cen (Conservatoire d’espaces naturels).

VOIR AUSSI